Les pères sont préoccupés par la conciliation travail-famille

Publié le 16/06/2010 à 09:39

Les pères sont préoccupés par la conciliation travail-famille

Publié le 16/06/2010 à 09:39

Par lesaffaires.com

Le fameux Blackberry fait bien des malheureux dans certaines familles. Photo : Bloomberg

La conciliation travail-famille ne concerne pas seulement les mères. Selon un sondage Workopolis, 71 % des pères se sentent coupables lorsque leurs responsabilités professionnelles prennent le dessus sur leur obligation familiale.

S’ils avaient le choix, 56 % accepteraient volontiers une réduction de salaire de 10 % pour pouvoir passer 10 % plus de temps à la maison avec les enfants.

La moitié des pères (49 %) seraient prêts à changer d’emploi si on leur offrait une meilleure conciliation travail-famille. «Les entreprises devraient se rendre compte que leurs employés sont de vraies personnes avec de vrais besoins; qu'ils sont humains et non pas seulement des ressources humaines», a indiqué Mario Bottone, vice-président de Workopolis.

 

À la une

Derrière le chaos des marchés, le retour à la normale?

Mis à jour il y a 57 minutes | Dominique Beauchamp

BLOGUE. Le stratège James Paulsen observe un lent retour à la normale que les investisseurs ne perçoivent pas encore.

Le déficit pour 2021-2022 au Québec est revu à la baisse, à 294M$

Il y a 31 minutes | La Presse Canadienne

Un rapport préélectoral sur l’état des finances publiques sera déposé le 15 août.

Bourse: Wall Street conclut dans le rouge son pire semestre depuis 1970

Mis à jour il y a 58 minutes | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a conclu jeudi son pire trimestre depuis avant le début de la pandémie.