Savoir transformer l'innovation en un bon produit

Publié le 13/05/2010 à 14:00

Savoir transformer l'innovation en un bon produit

Publié le 13/05/2010 à 14:00

Par Alain McKenna

Photo : les affaires

En 20 ans, Forensic Technology s'est imposée sur le marché mondial à titre de leader dans les solutions d'identification balistique automatisée. Le rôle de Robert Walsh, fondateur de l'entreprise, dans le développement et la mise en marché d'une technologie originale, la gestion, les investissements en R-D, de même que son engagement dans le milieu de l'enseignement, ont valu le titre de Personnalité d'avril 2010 en TI au Québec du Réseau Action TI.

Les Affaires - Vous avez développé une technologie de pointe, que plusieurs ont découvert par l'entremise d'oeuvres de fiction comme la série CSI. Comment avez-vous eu l'idée de développer cela ?

Robert Walsh - Au début des années 1990, je dirigeais la firme Walsh Automation, spécialisée dans l'automatisation et la modernisation d'usines. Un ancien examinateur d'armes à feu de la GRC est venu me rencontrer avec l'idée d'automatiser son travail qui consistait, à l'aide d'un microscope, à comparer visuellement des balles et des douilles. Sa théorie était bien simple; à cause de la croissance du taux de crimes commis avec des armes à feu, il serait bientôt impossible pour les examinateurs de faire leur travail sans l'aide d'un outil automatisé de triage. En 1993, nous avons commercialisé IBIS (Integrated Ballistic Identification System), un système qui permettait la comparaison et la corrélation automatique d'images de balles et de douilles.

L.A. - Avez-vous eu de la difficulté à convaincre vos partenaires financiers et vos clients de l'efficacité de votre produit ?

R.W. - Les activités de Walsh Automation ont financé les efforts de développement de Forensic Technology durant le développement initial d'IBIS. Pendant plusieurs années, nous nous sommes acharnés à convaincre les examinateurs d'armes à feu qu'IBIS était un outil qui faciliterait leur travail et n'éliminerait pas leur emploi. Le rôle essentiellement passif de l'examinateur est devenu beaucoup plus proactif depuis l'avènement d'IBIS. Par exemple, il peut faire le lien avec des crimes et transmettre des informations que les enquêteurs ne possédaient pas aupravant.

L.A. - À vos yeux, quelle est l'importance de la R-D dans la croissance d'une entreprise à caractère technologique ?

R.W. - La réponse facile est de dire que la R-D est l'aspect le plus important dans la croissance d'une entreprise technologique, mais je crois que la réalité est tout autre. La capacité d'innover est primordiale, mais pour sa croissance, sa capacité de commercialiser des produits qui viennent de cette innovation l'est encore plus. Je suis convaincu qu'une grande proportion de l'innovation reste sur les tablettes à cause du manque de capacité à les définir comme produits dans un marché bien précis.

À suivre dans cette section


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre

Sur le même sujet

8 questions à se poser pour faire progresser son entreprise

Mis à jour le 07/11/2013

BLOGUE. Lorsque vous décidez de garder le focus afin de faire croître votre entreprise, vous avez une ...

Savez-vous pourquoi on vous dit «NON»?

Mis à jour le 31/10/2013

BLOGUE. Comme toute personne désirant réaliser un projet qui lui tient à coeur, vous devez, en ...

À la une

Pourquoi la Chine ne peut pas laisser gagner Hong Kong

19/06/2019 | François Normand

BALADO - La démocratie s'érode à Hong Kong et la Chine communiste avalera un jour l'ancien territoire britannique.

La Fed résiste à la tentation de baisser les taux

Mis à jour le 19/06/2019 | AFP

Malgré les pressions de Donald Trump, la Fed a choisi de garder son taux directeur inchangé entre 2,25% et 2,5%.

Pressée de toutes parts, la Fed n'est pas tout à fait prête mercredi à baisser les taux

19/06/2019 | AFP

La Banque centrale américaine (Fed) devrait encore résister à assouplir sa politique monétaire mercredi.