Soirée de l'entrepreneuriat de la Fondation du Cégep Édouard-Montpetit: plus de 217 300$ amassés

Offert par Les Affaires


Édition du 07 Décembre 2019

Soirée de l'entrepreneuriat de la Fondation du Cégep Édouard-Montpetit: plus de 217 300$ amassés

Offert par Les Affaires


Édition du 07 Décembre 2019

Par Les Affaires

Sylvain Lambert, Marie-Krystine Longpré, Serge Godin, Julie Godin, Robert Tessier, Maryse Labrecque, Ghislain Sabourin, Stephan Julien, Michel Paquet, Maria Roumeliotis, Serge Brasset, Nancy German, Sébastien Laliberté, Jérémie Le Roux-Drufovka et Jean-Paul Gagné

Plus de 217 300 $ ont été amassés pour soutenir la relève entrepreneuriale étudiante à l'occasion de la 4e édition de la Soirée de l'entrepreneuriat de la Fondation du Cégep Édouard-Montpetit. Cette soirée a rassemblé près de 600 personnes de la communauté d'affaires, d'étudiants, d'entrepreneurs de la relève et de gens du public. Ces derniers ont pu assister à une entrevue exclusive de Serge Godin, fondateur et président exécutif du conseil de CGI, et de sa fille, Julie Godin, vice-présidente du conseil et vice-présidente exécutive, Administration et planification globale de l'entreprise. M. Godin, qui a fondé CGI en 1976 à l'âge de 26 ans, a témoigné des étapes qui lui ont permis de bâtir l'une des plus importantes entreprises de services-conseils en technologie de l'information et en management du monde. CGI compte aujourd'hui près de 80 000 professionnels dans 40 pays. Julie Godin a, pour sa part, témoigné des valeurs et des facteurs de réussite de la multinationale, ainsi que de son modèle d'affaires unique.

Sur le même sujet

S’entourer pour bien performer

Édition du 10 Novembre 2021 | Isabelle Delorme

PHILANTHROPIE. Certaines aides existent pour aider les organismes de bienfaisance dans leur virage numérique.

Le Canada met fin aux nouveaux financements des hydrocarbures

Mis à jour le 10/11/2021 | La Presse Canadienne

En plus du Canada, les États-Unis, le Royaume-Uni et 21 autres pays ont signé l'accord lors de la COP26.

À la une

Mini-budget Girard: un exercice d'équilibriste

Mis à jour à 13:06 | Jean-Paul Gagné

CHRONIQUE. Éric Girard avait raison d’afficher un large sourire quand il a présenté son mini-budget.

Négocions un Buy North American, ça presse!

ANALYSE. Le nationalisme économique et le protectionnisme aux É.-U. sont là pour de bon. Il faut un «game changer».

Que la politique s'occupe mieux de nous!

COURRIER DES LECTEURS. Le taux de participation, je l’ai aussi en travers de la gorge! Mais pas pour les mêmes raisons…