Des PME tirent profit de C2MTL


Édition du 07 Juin 2014

Des PME tirent profit de C2MTL


Édition du 07 Juin 2014

Par Suzanne Dansereau

« Il faut s’exposer à des tendances qui vont à contre- courant de ce qu’on fait pour demeurer concurrentiel. » - Stéphane Lafond, pdg de Lalema

La troisième édition de la conférence C2MTL, la grand-messe annuelle de la créativité au service du commerce, s'est tenue à Montréal du 27 au 30 mai. Elle a ravi les dirigeants des PME qui y participaient grâce à un projet-pilote offert par le Service de développement économique de la Ville de Montréal, en collaboration avec d'autres organismes gouvernementaux.

Dans le cadre de ce programme, 10 entreprises à forte croissance ont été sélectionnées. On leur a créé un parcours sur mesure pour les trois jours de la conférence, établi sur la base d'une question commerciale à laquelle elles cherchaient une réponse créative. Toutes les activités de C2MTL - conférences, ateliers, kiosques, séances de réseautage - inscrites au parcours de l'entreprise devaient aider cette dernière à trouver réponse à son enjeu de croissance.

Ainsi, pour le président du studio de jeu vidéo Hibernum Créations, Frédérick Faubert, l'expérience a été «extraordinaire. Ce qui m'a plu, c'est d'avoir pu discuter franchement avec une vingtaine d'entrepreneurs qui ne sont pas mes concurrents, mais qui vivent les mêmes enjeux que moi». Hibernum a-t-elle trouvé la réponse créative à sa question commerciale ? «Pas tout à fait, mais j'ai cerné des pistes de réflexion», dit-il. Son enjeu de gestion des ressources humaines consistait à trouver une façon optimale de rassembler le personnel pour partager erreurs et apprentissages et augmenter sa productivité, alors que le studio est morcelé en plusieurs équipes autonomes organisées par projet.

Chez Lalema, une PME de produits d'entretien, le pdg Stéphane Lafond a trouvé sa solution lors de deux activités. Sa question était la suivante : comment ne pas se faire dépasser par des concurrents qui ont trouvé des innovations de rupture ? En assistant à la conférence sur la veille stratégique de la professeure de management Estelle Métayer, de l'Université McGill, il a trouvé la voie à suivre. Puis, en participant au «marché des savoirs» - qui est une espèce de 5 à 7 entre fournisseurs -, il a rencontré le représentant d'une firme offrant le logiciel qu'il lui fallait. «J'ai aussi tiré une leçon, ajoute Stéphane Lafond : il faut sortir de son environnement immédiat et s'exposer à des tendances qui vont à contre-courant de ce qu'on fait pour demeurer concurrentiel.»

Valider et peaufiner une stratégie

Guy Gervais, président du fabricant et distributeur de tuiles de céramique Céragrès, en est quant à lui à sa troisième participation à C2MTL. Son passage dans un atelier organisé par le groupe Mosaic - HEC Montréal, au cours duquel des étudiants ont planché sur son enjeu, lui a permis de valider et de peaufiner une stratégie visant à être plus écoresponsable et à réduire ses coûts.

Les apprentissages ne se sont pas limités aux participants. L'expérience pilote a permis à la division du développement économique de Montréal de savoir qu'elle avait visé juste avec cette initiative développée par sa chef d'équipe Sylvie Labelle et approuvée par son supérieur, Jean-Marc Bissonnette. «Nous avons aussi compris à quel point il est bénéfique de placer les PME au coeur de nos services et de leur permettre d'interagir entre elles. Nous sommes plusieurs organismes à offrir des programmes - le ministère de l'Innovation, Emploi-Québec, les corporations de développement économique, les CLD, etc. On ferait bien de briser les cloisonnements», dit M. Bissonnette. L'administration montréalaise envisage de reprendre la même initiative l'an prochain en visant non plus 10, mais 100 PME.

Le parcours de chacune des PME à C2MTL a été filmé et sera diffusé par les organismes participants.

À la une

À surveiller: First Solar, Boralex et BCE

Que faire avec les titres de First Solar, Boralex et BCE? Voici quelques recommandations d’analystes.

Québecor dépose une plainte au Bureau de la concurrence concernant Loblaw et Glentel

Loblaw, Rogers et Bell n’ont pas immédiatement répondu aux demandes pour commenter la plainte de Québecor.

Transport collectif: la Caisse de dépôt propose un 3e lien Québec-Lévis

Mis à jour à 11:19 | La Presse Canadienne

La question de la mobilité à Québec fait débat depuis plusieurs années.