Le Centre Bell vaut 285 millions de dollars

Publié le 17/09/2010 à 16:20

Le Centre Bell vaut 285 millions de dollars

Publié le 17/09/2010 à 16:20

Photo : lesaffaires.com

Les nouveaux propriétaires du Centre Bell, les frères Molson, n’ont pas fini de payer des taxes à la ville. Le domicile du Tricolore vaut maintenant 285 millions, selon le nouveau rôle d’évaluation foncière qui entrera en vigueur le 1er janvier prochain. Il s’agit d’une hausse de 27 % par rapport à la valeur de 225 millions qui était inscrite au rôle qui est en vigueur jusqu’à la fin 2010.

Comme la hausse de valeur du Centre Bell excède la hausse moyenne de 20,6 % que connaissent les immeubles non résidentiels dans la ville de Montréal, les propriétaires du CH s’exposent logiquement à un alourdissement de leur fardeau fiscal. L’ampleur de celui-ci, le cas échéant, sera connue avec le dépôt du budget de la Ville dans environ deux mois.

Les évaluateurs municipaux attribuent une valeur de 276,5 millions à l’amphithéâtre et de 8,6 millions au stationnement du Centre Bell. À noter que la valeur du stationnement a baissé de près de 30 % entre le rôle de 2007 et celui de 2011, passant de 12,1 millions à 8,55 millions.

Par ailleurs, un litige oppose toujours la Ville de Montréal et les propriétaires du Canadien et du Centre Bell. Les propriétaires du club de hockey tentent de récupérer près de la moitié des 46 millions des taxes municipales qu’ils ont payées entre 2004 et 2009.

Le Centre Bell a été évalué par la Ville à 150 millions, de 2004 à 2006, et de 225 millions, de 2007 à 2009. Depuis, Montréal a haussé de 150 à 193 millions la valeur de l’aréna pour les années 2004-2005-2006.

Si le Tribunal administratif du Québec (TAQ) lui donne raison, la Ville pourrait empocher 5 millions de plus en taxes, selon le quotidien La Presse qui a suivi l’affaire devant les tribunaux.

De son côté, le Canadien a fait valoir devant le TAQ que le Centre Bell ne valait que 60 millions en 2002 et 72,6 millions en 2005.

Les deux parties attendent le jugement du TAQ dans cette affaire.

 

 

À la une

Il s'est passé quoi avec Meta?

Édition du 21 Février 2024 | Jean Gagnon

BOUSSOLE BOURSIÈRE. Comment la valeur de Meta Platforms a-t-elle pu fluctuer de cette façon depuis trois ans?

Ottawa signale un déficit budgétaire de 23,6G$ d'avril à décembre

Il y a 16 minutes | La Presse Canadienne

La hausse des taux d’intérêt a fait grimper les frais de la dette publique de 25,8G$ à 35,1G$.

Le front commun a dit oui à 74,8%

Mis à jour il y a 14 minutes | La Presse Canadienne

Cela met ainsi un terme à cette négociation qui aura duré plus d’un an.