Les aînés mieux traités, mais les consommateurs auraient été oubliés

Publié le 20/11/2012 à 16:37

Les aînés mieux traités, mais les consommateurs auraient été oubliés

Publié le 20/11/2012 à 16:37

Par La Presse Canadienne

BUDGET QUÉBEC 2013. Les Québécois devraient constater une amélioration de certains services en santé, mais ils pourraient aussi avoir plus de difficultés à joindre les deux bouts après le dépôt du budget Marceau mardi, ont indiqué différents intervenants.

Le milieu des affaires, quant à lui, semble y trouver son compte même si certaines préoccupations persistent.

Dans un premier temps, l'Association québécoise des établissements de santé et de services sociaux (AQESS) n'hésite pas à parler d'un effort extraordinaire de la part du gouvernement, se félicitant notamment que le secteur de la santé puisse profiter d'un financement prévisible jusqu'en 2017-2018.

La présidente de l'organisme, Lise Denis, a toutefois prévenu que chacun devra y aller de son effort, rappelant que le coût des médicaments est en hausse de 12% et que le poste budgétaire consacré aux salaires des médecins est quant à lui en progression de 10%.

«Il va falloir que chacun assume son karma», a-t-elle dit, tout en soulignant que le gouvernement a pris des mesures - notamment l'abolition de la règle des 15 ans - qui devraient abaisser le coût des médicaments.

Elle se réjouit également que le gouvernement péquiste ait débloqué 273 M$ pour les services à domicile, ce qui devrait constituer l'amélioration la plus notable au cours des prochains mois.

La présidente de la Centrale des syndicats du Québec, Louise Chabot, est par contre moins optimiste.

«C'est à peine avec ces taux de croissance-là qu'on va réussir à maintenir les services. On continue à faire la lecture que l'éducation et la santé représentent une dépense plutôt qu'un investissement dans l'économie. Ça nous déçoit énormément», a-t-elle déploré.

Le CPQ applaudit le congé fiscal aux projets d'investissement

À la une

Après de nombreuses annonces, le budget fédéral dévoilé mardi

Mis à jour à 09:28 | La Presse Canadienne

Chrystia Freeland devrait présenter le budget fédéral vers 16 heures à la Chambre des communes.

Voici ce que l'on sait déjà du budget fédéral 2024

Logement, intelligence artificielle ou crédits d'impôt... voici un résumé de ce qui a déjà été annoncé.

«Les employeurs ont une obligation de transparence»

Mis à jour il y a 21 minutes | lesaffaires.com

POUR OU CONTRE LE TÉLÉTRAVAIL. «Il faut un effort délibéré et explicite pour communiquer avec les employés.»