L'optimisme des PME résiste

Publié le 07/12/2011 à 07:27, mis à jour le 07/12/2011 à 09:25

L'optimisme des PME résiste

Publié le 07/12/2011 à 07:27, mis à jour le 07/12/2011 à 09:25

Par lesaffaires.com

Photo : Bloomberg

L’optimisme des PME résiste pour la période des Fêtes, selon le plus récent Baromètre des affaires de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI).

Les résultats du dernier sondage indiquent que la confiance n’a pas beaucoup évolué en novembre, affichant un niveau de 63,7 points.

Au Québec, cet indice s’élève à 63,3 points, ce qui la place au 6e rang parmi les provinces. La Saskatchewan prend le premier rang, avec un indice de 74,2 points.

« Ce niveau reste toutefois en deçà de la normale, car les préoccupations dominantes liées au risque que le ralentissement économique venant d’Europe gagne le Canada persistent », souligne Martine Hébert, vice-présidente de la FCEI pour le Québec au sujet du niveau de confiance à l’échelle nationale.

Notamment, elle remarque que la confiance reste sous le niveau connu cet été. Au mois d’août, l’indice perdait 6,6 points devant la crise de la dette souveraine en Europe et celle du relèvement du plafond de la dette du gouvernement américain.

Depuis, seulement deux points ont été récupérés.

« Ce résultat indique que l'économie canadienne fonctionne à un rythme lent, sans pour autant tomber en récession », poursuit Mme Hébert.

Avec l’arrivée de la période des Fêtes, le secteur du commerce de détail se retrouve près d’un point au-dessus de la moyenne nationale, et celui de l’hébergement semble sorti du marasme connu depuis deux ans.

Les perspectives des entreprises de la fabrication, de la construction et des transports continuent toutefois d'afficher des signes de faiblesse. « Même si les tendances sont globalement positives, les indices des commandes en carnet, des heures supplémentaires et des comptes débiteurs ont tous régressé légèrement en novembre par rapport au mois d'octobre », signale Mme Hébert.

À la une

Dette et déficit du fédéral: on respire par le nez!

19/04/2024 | François Normand

ANALYSE. Malgré des chiffres relativement élevés, le Canada affiche le meilleur bilan financier des pays du G7.

Budget fédéral 2024: «c'est peut-être un mal pour un bien»

19/04/2024 | Philippe Leblanc

EXPERT INVITÉ. Les nouvelles règles ne changent pas selon moi l'attrait des actions à long terme.

Multiplier la déduction pour gain en capital, c'est possible?

19/04/2024 | WelcomeSpaces.io

LE COURRIER DE SÉRAFIN. Quelle est l'avantage de cette stratégie?