Fermeture de Target: Metro passe l'éponge


Édition du 18 Avril 2015

Fermeture de Target: Metro passe l'éponge


Édition du 18 Avril 2015

[Photo: Bloomberg]

Les 14 ex-franchisés de l'enseigne Brunet, qui avaient eu le malheur de croire à l'aventure canadienne de Target, verront l'ensemble de leurs investissements remboursés.

À lire aussi:
Brunet renforce son positionnement santé et bien-être

«Nous avons décidé de leur remettre leur argent et d'assumer leurs dettes», a confié Luc Martinovitch, vice-président et directeur général de McMahon Distributeur pharmaceutique, une filiale de Metro.

Dans la foulée de l'implantation de Target au Québec, McMahon s'était entendue avec le géant américain pour ouvrir jusqu'à 18 pharmacies de l'enseigne Brunet dans ses établissements de la province. La stratégie lui permettait d'accroître rapidement sa présence, notamment dans la région métropolitaine, tout en profitant de l'achalandage que devait générer Target.

La réalité a été tout autre. À la mi-janvier, Target annonçait sa décision de quitter le pays et de fermer ses 133 magasins, dont 24 au Québec. Résultat : 17 600 personnes ont, du coup, perdu leur emploi.

Luc Martinovitch refuse de préciser combien cette aventure et la décision de dédommager les pharmaciens associés de Brunet ont coûté à McMahon et Metro. «Je n'irai pas dans le détail. Ça représente beaucoup de dollars. Mais l'important est de retenir qu'aucun pharmacien n'a perdu un sou là-dedans.»

Selon le site Web du rival de Walmart, les pharmaciens intéressés par l'ouverture d'un comptoir chez Target devaient fournir une mise de «fonds de roulement» d'environ 150 000 $ pour couvrir une part des frais de démarrage, de stocks et d'équipements. Une contribution supplémentaire équivalant à 1 % des ventes brutes des pharmacies devait par ailleurs servir à financer la publicité.

«Il y a toujours un risque à se lancer en affaires. Mais dans ce cas-ci, dit M. Martinovitch, la fermeture n'a pas eu lieu après 5 ans, mais plutôt 12 mois. Dans ces conditions, ça n'aurait pas été correct pour nous de garder» les mises de fonds des franchisés.

L'ensemble des ex-franchisés en était à leur première expérience en tant que propriétaires de pharmacie avec Brunet. Et des 14 pharmacies fermées, une seule - à Laval - a pu poursuivre ses activités dans un autre local.

À lire aussi:
Brunet renforce son positionnement santé et bien-être

À la une

Oatbox à l’assaut de l’Ontario avec le Fonds de solidarité FTQ

12/04/2024 | Emmanuel Martinez

Le fabriquant de boisson d'avoine montréalais Oatbox a reçu 5M$ du Fonds de solidarité FTQ.

Bourse: Toronto perd près de 1%

Mis à jour le 12/04/2024 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. Les tensions géopolitiques et l’inflation ont déprimé les investisseurs à la Bourse de New York.

Bourse: les gagnants et les perdants du 12 avril

Mis à jour le 12/04/2024 | LesAffaires.com et La Presse Canadienne

Voici les titres d'entreprises qui ont le plus marqué l'indice S&P/TSX aujourd'hui.