Qui est Transmashholding ?

Publié le 03/12/2007 à 00:00

Qui est Transmashholding ?

Publié le 03/12/2007 à 00:00

Par Olivier Schmouker

Fondée en 2001, Transmashholding (TMH) est entièrement détenue par Dutch Breakers Investments. Cette dernière a pour actionnaires : 

> Le milliardaire russe Iskander Makhmudov, qui est le 63e homme le plus riche du monde,

> Son partenaire de longue date Andreï Bokarev, qui est considéré comme le 23e homme le plus riche de Russie, 

> TransGrupp, qui est le principal opérateur de chemins de fer russe, 

> La société d'État Russian Railways.


Le président du conseil d’administration du holding russe TMH est actuellement Dmitry Komissarov, et son directeur général, Petr Sinshinov. Tous deux ont vu leur carrière décoller avec l'arrivée au pouvoir de Vladimir Poutine, en 2000...


Sous la houlette de Poutine


De fait, le président Poutine a entrepris une vaste réforme des chemins de fer russes dès son entrée en fonction. Il a commencé par placer des hommes à lui aux plus hauts postes du ministère des chemins de fer : par exemple, Gennady Fadeev a succédé à Nikolai Aksenenko, l’un des derniers proches de Yeltsin. A suivi une période de privatisations.


C’est alors qu’est née Transmashholding, en 2001. Elle a tout d’abord mis la main sur Bryansk Engineering Works, spécialisée dans la fabrication de locomotives au diesel. Puis, elle s’est restructurée, pour voir l’arrivée des deux principaux actionnaires actuels, Kuzbassrazrezugol et TransGroup.


En 2002, Transmashholding a acquis 25% des parts de Tver Railway Car Works ainsi qu’une part minoritaire dans Muromsky Switch Factory. En 2003, ce fut le tour de Novocherkassk Electric Locomotive Plant et Kuvshinsky Transport Equipment Factory. Les ventes en 2003 de la holding russe étaient alors de 500 M$ US.


Chaque année, Transmasholding a ainsi mis la main sur des entreprises d’État, si bien qu’elle en détient aujourd’hui une douzaine. En 2006, elle a enregistré des revenus de 2,1 G$ US et comptait 53 000 employés.


Komissarov, un homme de l'ombre influent


L’arrivée de Dmitry Komissarov à la tête de Transmasholding en 2002 en a surpris plus d’un en Russie. En effet, l’homme ne venait pas du milieu ferroviaire, et dirigeait jusque-là la société technologique Soyuz Integratsiya et avait agi comme conseiller auprès de la direction de Tyumenenergo, l'une des plus grandes sociétés russes du secteur de l'énergie.


En tant que président du conseil d’administration de Transmashholding, M. Komissarov participe personnellement à toute négociation d’envergure, comme celle qui est actuellement menée avec Bombardier Transport. Si cette transaction devait se concrétiser, il s’agirait d’une première en Amérique du Nord pour la holding russe.


M. Komissarov serait l’un des principaux actionnaires de Transmashholding, avec Kuzbassrazrezugol et TransGroup. Il est en passe de devenir l’un des hommes d’affaires les plus influents en Russie, selon le journal russe Kommerzant.


Sinshinov, un homme fort proche de Deripaska


Quant à Pter Sinshinov, il est arrivé au sein de Transmashholding en 2006. Il a bénéficié de pressions de certains actionnaires de la holding, qui voulaient un homme fort pour mener à bien une politique de réduction des coûts de production et de modernisation des entreprises d’État nouvellement acquises.



Durant la fin des années 90, M. Sinshinov s'est illustré comme un proche collaborateur d’Oleg Deripaska, le milliardaire russe qui est récemment parvenu à entrer dans le capital du groupe canadien Magna (pour plus de détails, lisez le portrait d'Oleg Deripaska).



Juste avant de diriger Transmashholding, M. Sinshinov a travaillé deux années pour Kuzbassrazrezugol, l’un des principaux actionnaires de la holding russe.


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre

À la une

Ce Chromebook hors de prix est prêt pour les jeux-à-volonté de Google Stadia

Il y a 23 minutes | Alain McKenna

BLOGUE. Il n’y a pas qu’Apple et Microsoft pour vendre des portables au gros prix. Mais Asus a un as dans sa manche...

Roundup de Monsanto: une demande d'action collective québécoise

Il y a 16 minutes | La Presse Canadienne

La demande d'action collective accuse le fabricant d'avoir falsifié des données relatives aux dangers du glyphosate.

Royaume Uni: la première ministre Theresa May quittera son poste le 7 juin

Il y a 18 minutes | La Presse Canadienne

La sortie de la Grande-Bretagne de l'Union européenne est prévue pour le 31 octobre.