Le Salon de l'auto de Montréal ouvre ses portes vendredi

Publié le 17/01/2013 à 13:04, mis à jour le 11/10/2013 à 21:15

Le Salon de l'auto de Montréal ouvre ses portes vendredi

Publié le 17/01/2013 à 13:04, mis à jour le 11/10/2013 à 21:15

Par La Presse Canadienne

Il risque d'y avoir congestion ce week-end au Palais des congrès de Montréal en raison de l'ouverture, vendredi, du Salon de l'auto, qui s'y tiendra jusqu'au 27 janvier.

Le salon présente cette année une première mondiale, la Honda Gear, une voiture concept dans la catégorie sous-compacte, et plusieurs premières nord-américaines et canadiennes.

"C'est fabuleux de voir Honda choisir Montréal pour présenter cette voiture, qui n'a jamais été vue ailleurs dans les autres salons du monde", lance avec enthousiasme l'ex-coureur Bertrand Godin, porte-parole du salon depuis 11 ans.

"Ça démontre que les manufacturiers considèrent notre marché comme étant un marché important et surtout pour les sous-compactes. Nous sommes des passionnés de sous-compactes. C'est un beau clin d'oeil de Honda", ajoute-t-il.

Outre la Gear, que l'on ne verra pas sur les routes de sitôt puisqu'il s'agit d'abord et avant tout d'un exercice de design, plusieurs autres dévoilements de modèles qui, eux, seront dans les salles de montre, étaient au menu jeudi lors de la journée de presse précédant l'ouverture du salon.

"Les fabricants font des efforts étonnants pour faire des présentations sublimes, emmener des voitures exceptionnelles, explique Bertrand Godin. Nous avons aussi une première nord-américaine, 44 premières canadiennes. Quand on mélange ça avec tous les gens qui sont passionnés de voitures, qui vont venir ici au Palais des congrès, ça fait une chimie magique."

À la une

Comment croître grâce à la dette?

Édition du 23 Septembre 2020 | Catherine Charron

BALADO. Toutes les dettes ne sont pas néfastes pour votre entreprise. Voici comment séparer le bon grain du mauvais:

Comment peut-on amadouer le crédit?

Édition du 23 Septembre 2020 | Catherine Charron

BALADO. La crise de la COVID-19 crée un stress financier important sur les entreprises.

Le plan d'affaires est-il essentiel au démarrage d'une entreprise?

Édition du 23 Septembre 2020 | Catherine Charron

BALADO. On ne «construit pas les pyramides sans avoir déjà construit un château de sable».