Auto électrique : les annonces se multiplient

Publié le 09/06/2009 à 00:00

Auto électrique : les annonces se multiplient

Publié le 09/06/2009 à 00:00

Auto électrique : Québec voit grand

À l’heure où les principaux joueurs valsent entre faillites, acquisitions et fusions, les partenariats stratégiques se multiplient. En matinée, Hydro-Québec a annoncé un partenariat avec Ford. Tour d’horizon des récentes initiatives.


Volkswagen – BYD

Le premier constructeur automobile européen et le constructeur automobile chinois BYD ont signé la semaine dernière un protocole d'accord visant à « étudier toutes les possibilités d'un partenariat » qui aurait pour but d’explorer les possibilités de développement de véhicules hybrides et électriques équipés de batteries lithium. Lors de la signature de ce protocole, M. Hackenberg, membre du bureau du développement technique chez Volkswagen a indiqué : « Volkswagen poursuivra le développement de sa technologie Bluemotion qui a déjà fait ses preuves. Voitures hybrides et électriques sont bien entendu appelées à jouer un rôle de plus en plus important. Pour le marché chinois en particulier, des partenaires potentiels tels que BYD pourraient nous aider à nous développer rapidement».

Daimler – Tesla

Le constructeur automobile allemand, Daimler a acquis 10% du capital de Tesla Motors, son homologue californien. Le montant de la transaction est estimé à environ 50 millions de dollars, selon une porte-parole du groupe. L'objectif est de coopérer sur les batteries, moteurs électriques et autres projets de voiture, ainsi qu'à l'intégration des batteries lithium ion pour les 1 000 premières unités de la Smart fortwo électrique, assemblée dans l'usine française d'Hambach. « Notre partenariat stratégique permet de marier l'inventeur de l'automobile et le pionnier de l'électrique », selon Thomas Weber, membre du directoire de Daimler, propriétaire de Mercedes-Benz,

Volvo – Vattenfall

Depuis 2007, le fournisseur d'énergie Suédois Vattenfall et le constructeur automobile Volvo travaillent au développement d'hybride rechargeable. Vattenfall est responsable du développement d’un système de bornes de recharge tandis que Volvo fabriquera les véhicules. La semaine dernière, les deux partenaires ont annoncé qu’ils lanceront les tests routiers de trois démonstrateurs hybrides rechargeables basés sur une Volvo V70, cet été. Le moteur diesel sera situé à l'avant du véhicule tandis que le moteur électrique sera situé sur le train arrière. Ce dernier sera alimenté par un pack batteries li-ion de 11.3 kWh. Ces véhicules serviront à récolter des informations sur les habitudes de conduite et de mise en charge des utilisateurs. Volvo espère pouvoir lancer son premier hybride rechargeable de série en 2012.

Mitsubishi – GS Yuasa

Le constructeur d'automobiles japonais Mitsubishi Motors a présenté la version définitive de sa première voiture uniquement électrique, vendredi dernier. Son nom : i-Miev. La commercialisation de cette voiture capable de parcourir 160 kilomètres débutera en juillet. Mais ce n’est qu’en avril 2010 qu’elle sera proposée au grand public à un prix qui n’est toujours pas déterminé. Plusieurs prototypes circulent déjà depuis quelques mois dans les différents salons et autres manifestations liés à l’automobile ou l’environnement. En bref, la i-Miev peut loger quatre adultes et son moteur électrique est alimenté par une batterie lithium-ion produite par GS Yuasa, une firme qui œuvre déjà avec Honda pour l’élaboration de véhicules hybrides. "Nous ambitionnons de concevoir des technologies qui puissent nous propulser en bonne position sur le marché mondial", a confié à la presse le patron de Mitsubishi Motors, Osamu Masuko. "Nous devons faire en sorte que l'industrie de l'automobile japonaise ne soit pas à la traîne derrière ses rivales étrangères à un horizon de 10 à 20 ans", a-t-il poursuivi.

Centres de recherche GM

Pas plus tard qu’hier, General Motors a annoncé l’ouverture de ce qu’il présente comme « le laboratoire de recherche avancé le plus sophistiqué qui soit aux États-Unis sur les batteries automobiles ». Ce centre de recherche s’ajoute à ceux existant dans les États de New York, du Michigan ainsi qu’en Allemagne. Dédiés à l’étude des performances des batteries lithium-ion, ils ont pour but d’accélérer l’élaboration et la commercialisation de véhicules hybrides ou électriques.

Tata Motors

Après la mise en marché l’automobile la moins chère au monde, le constructeur indien Tata a annoncé d’une nouvelle voiture électrique. À l’exception de quelques détails concernant le design et le prix, la voiture est pour ainsi dire presque terminée. À se fier à ce qu’avance Rantan Tata, le président de la société. Le nouveau modèle, dont le nom est toujours inconnu, s’inspire de la Indica, une voiture popularisée au cours des dernières années. Le nouveau modèle fonctionnera à l'électricité, avec une autonomie allant jusqu'à 200 km. Son prix sera situé au dessous du prix moyen de l'ensemble des modèles de Tata.

À la une

Quels sont les détaillants qui vous font sentir en sécurité?

Peu d’entre eux auraient pourtant fait preuve de réelle innovation dans leur façon de s’approprier les consignes.

Bourse: comment s'inspirer des plus grands investisseurs de l'histoire

BALADO. François Rochon commente les philosophies de Philip Fisher, Peter Lynch, Benjamin Graham et Warren Buffett.

Ă€ surveiller: Banque Nationale, Saputo, Stingray

Que faire avec les titres de Banque Nationale, Saputo et Stingray? Voici quelques recommandations d’analystes.