Un fonds de couverture gai pour profiter des dollars roses

Publié le 03/02/2010 à 08:14

Un fonds de couverture gai pour profiter des dollars roses

Publié le 03/02/2010 à 08:14

Le fonds se spécialisera dans les produits de consommation où la communauté gaie dépense de façon importante. Photo : Bloomberg

Galileo Capital Management, une société spécialisée dans le capital de risque, lance un fonds de couverture visant tout spécialement la communauté gaie et lesbienne aux États-Unis et dans le monde.

Afin de gérer et de trouver les occasions d'investissements intéressantes pour ce fonds, Galileo Capital créé également LGBT Capital, une unité spécialisée dans ce secteur bien particulier de l'économie.

Le fonds se spécialisera dans les produits de consommation où la communauté gaie dépense de façon importante. Une seconde unité d'affaires sera également mise sur pied et prendra la forme d'une firme-conseil qui offrira son expertise aux entreprises fournissant des services à la communauté gaie.

C'est que le marché desservant la communauté gaie et lesbienne est très important aux États-Unis. Il représente 700 milliards de dollars aujourd'hui et pourrait croître jusqu'à 845 G$ d'ici 2011.

« Un fonds spécialisé du genre a été lancé récemment sans obtenir beaucoup de succès, malgré l'intérêt de beaucoup de gens, puisqu'un montant suffisant de capital ne peut être levé par un seul investisseur ou une seule entreprise », explique Paul Thompson cofondateur de LGBT Capital.

« Il y a beaucoup d'intérêt des investisseurs qui veulent faire partie de la croissance de ce secteur, mais sans concentrer le risque dans un seul ou deux investissements, ajoute-t-il. Le fonds que nous préparons offrira un portefeuille diversifié géographiquement et de façon sectorielle également. »

Le marché chinois, qui devrait connaître une expansion importante vu sa taille, constituerait une occasion d'investissement future particulièrement intéressante pour LGBT Capital. Selon la jeune firme, beaucoup de compagnies matures se spécialisant dans les produits conçus pour cette tranche de la population seraient actuellement prêtes à se lancer sur le marché de la Chine.

 

 

À la une

Comment croître grâce à la dette?

Édition du 23 Septembre 2020 | Catherine Charron

BALADO. Toutes les dettes ne sont pas néfastes pour votre entreprise. Voici comment séparer le bon grain du mauvais:

Comment peut-on amadouer le crédit?

Édition du 23 Septembre 2020 | Catherine Charron

BALADO. La crise de la COVID-19 crée un stress financier important sur les entreprises.

Le plan d'affaires est-il essentiel au démarrage d'une entreprise?

Édition du 23 Septembre 2020 | Catherine Charron

BALADO. On ne «construit pas les pyramides sans avoir déjà construit un château de sable».