Paradise Papers : après la boue


Édition du 25 Novembre 2017

Encore une fois, les médias s'en sont donné à coeur joie. Après les Panama Papers, les Paradise Papers confirment ce que tout le monde sait depuis longtemps : les riches et les multinationales se servent de juridictions accommodantes pour faire de l'«optimisation fiscale». ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Jean Boulet pense pouvoir freiner l'évasion fiscale

Il veut obliger les PDG à fournir à l’État une série d’informations spécifiques sur leurs « bénéficiaires ultimes ».

Le G20 veut adapter ses politiques aux avancées technologiques

«Cela pourrait être la plus grande réforme du cadre établi depuis plus de 100 ans.»

À la une

Bourse: New York et Toronto repartent en baisse

Mis à jour à 17:07 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. C’est la troisième séance de pertes de la semaine pour les quatre principaux indices.

Titres en action: American Airlines, Nestlé, Renault, Credit Suisse

Mis à jour à 08:07 | AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Port de Montréal: les employeurs maritimes modifient les horaires des débardeurs

Mis à jour à 17:04 | La Presse Canadienne

L’AEM fait valoir que le travail doit se faire, qu’il s’agisse de déplacer des conteneurs ou de décharger des navires.