De la souplesse pour affronter les vulnérabilités, dit la Banque du Canada

Publié le 30/01/2020 à 16:42

De la souplesse pour affronter les vulnérabilités, dit la Banque du Canada

Publié le 30/01/2020 à 16:42

Par La Presse Canadienne

La Banque du Canada étudie de plus près la façon dont elle prend ses décisions en matière de taux d’intérêt afin de mieux comprendre les compromis entre une baisse des taux à court terme et les cibles d’inflation à l’avenir, a indiqué jeudi un sous-gouverneur de la banque centrale.

Dans le cadre d’un discours qu’il prononçait à l’Université Laval, à Québec, Paul Beaudry a expliqué que la décision d’abaisser les taux d’intérêt pour répondre à une préoccupation immédiate entraîne généralement une augmentation des dépenses — et des emprunts — des consommateurs.

Bien que cela puisse être bon à court terme, il a noté que l’accumulation supplémentaire de dette pouvait en fait finir par ralentir l’économie et compliquer la tâche de la banque centrale dans son maintien de l’inflation à sa cible de 2,0 %.

M. Beaudry a indiqué que la Banque du Canada approfondissait la question pour mieux comprendre les interactions liées à ses décisions en matière de taux d’intérêt.

Parmi les défis auxquels la banque centrale est confrontée se trouve celui de regarder au-delà d’un horizon de deux ans pour considérer les effets des changements de taux d’intérêt liés à des « vulnérabilités financières » comme la dette des ménages sur l’inflation, a-t-il précisé.

La banque a évité de réduire son taux directeur ces derniers mois, d’abord en octobre face à l’incertitude économique mondiale et une nouvelle fois en janvier, face aux préoccupations intérieures.

 


image

Femmes Leaders

Mercredi 22 avril


image

CONNEXION

Jeudi 07 mai


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

Sur le même sujet

Le dividende n'est pas une bouée de sauvetage

BLOGUE INVITÉ. Vous pourriez obtenir quelque chose qui pourrait ne pas être là lorsque la crise sera passée.

Le fédéral demande aux banques de baisser leurs taux

Le gouvernement envisagerait d’accorder du crédit à faible taux d’intérêt directement aux consommateurs.

À la une

Mirabel: Airbus Canada se tourne vers la subvention salariale

Il y a 53 minutes | La Presse Canadienne

Airbus Canada a choisi, comme Air Canada, de se tourner vers la subvention salariale d'urgence d'Ottawa.

COVID-19: des employés d'entretien ménager du privé réclament une prime de risque

Des travailleurs du privé qui font du nettoyage et de la désinfection en sous-traitance demandent une prime de risque.

Sans vaccin, la vie ne reprendra pas son cours normal dit Trudeau

Les programmes d'aide financière seront-ils reconduits à la fin de cette première vague?