Merck optimiste pour 2015, après un solide trimestre

Publié le 27/10/2015 à 09:49

Merck optimiste pour 2015, après un solide trimestre

Publié le 27/10/2015 à 09:49

Par AFP

(Photo: Bloomberg)

Le laboratoire pharmaceutique américain Merck, encouragé par des signes encourageants de médicaments en développement, a relevé ses objectifs de bénéfice annuel mardi, après avoir dépassé les attentes au troisième trimestre.


Le résultat net trimestriel a plus que doublé à 1,83 milliard $US contre 895 millions $ à la même période il y a un an.


Ajusté par action, le bénéfice est ressorti à 96 cents contre 90 cents attendus en moyenne par les analystes.


Quant au chiffre d'affaires, il a reculé de 4,6% à 10,07 milliards $, quasi conforme aux 10,08 milliards $ attendus.


Merck, qui vend ses médicaments dans une centaine de pays à travers le monde, explique avoir pâti du dollar fort, qui rogne les ventes réalisées à l'étranger une fois celles-ci traduites en billets verts.


Hors effets de change, le chiffre d'affaires a augmenté de 4%, explique le laboratoire, qui se veut néanmoins optimiste pour l'ensemble de l'année 2015. 


Le bénéfice par action devrait se situer entre 3,55 et 3,60$, soit bien au-dessus des 3,51$ espérés jusqu'ici par les marchés. Sa prévision précédente était de 3,45 à 3,55$. C'est la deuxième fois de suite que Merck relève cet objectif financier. 


Le groupe a ajusté le bas de la fourchette pour ce qui est du chiffre d'affaires annuel attendu désormais entre 39,2 et 39,8 milliards $, contre 38,6 et 39,8 milliards $ auparavant. Celui-ci devrait accuser un manque à gagner d'un milliard de dollars dû aux effets de change, avertit Merck. Les analystes tablent sur des ventes aux alentours de 39,67 milliards $. 


Merck, connu hors États-Unis et Canada sous le sigle MSD, mise sur son anti-cancéreux Keytruda (traitement du mélanome), qui est annoncé comme un futur «blockbuster».


Le groupe a également annoncé des tests cliniques positifs en «Phase 3», dernière étape avant la commercialisation, du bezlotoxumab, un anticorps contre les diarrhées nosocomiales.


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

À surveiller : Intact, Tesla et Merck

23/01/2019 | Stéphane Rolland

Que faire avec les titres d’Intact, Tesla et Merck? Voici quelques recommandations d'analystes.

Les GAFA, complémentaires mais pas remplaçants des industries de santé, croit Merck

11/07/2018 | AFP

«Dans les dix prochaines années, le modèle d'activité du secteur pharmaceutique va profondément changer.»

À la une

Déjà-vu: Metro a tout pour plaire, sauf son évaluation

BLOGUE. Metro performe bien, mais son évaluation est plus élevée qu'avant place la barre encore plus haute.

Comment calculer la valeur intrinsèque d'une entreprise

Il y a 53 minutes | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Si l’on applique la méthode scientifique, la formule pour calculer cette valeur est relativement simple.

Avantage concurrentiel (partie 2): les coûts de commutation et l’économie d’échelle.

BLOGUE INVITÉ. Est-ce un avantage concurrentiel du point de vue des banques canadiennes et de la STM?