Du gel antibactérien à base de vodka Smirnoff? Presque

Publié le 23/03/2020 à 11:07

Du gel antibactérien à base de vodka Smirnoff? Presque

Publié le 23/03/2020 à 11:07

Par AFP
Une bouteille de gel désinfectant

Le fabricant britannique de spiritueux Diageo a annoncé lundi qu’il allait fournir deux millions de litres d’alcool qui sert à fabriquer du gin et de la vodka. (Photo: 123RF)

Le fabricant britannique de spiritueux Diageo a annoncé lundi qu’il allait fournir deux millions de litres d’alcool afin de fabriquer du gel antibactérien et de combattre la pénurie de ce produit en raison de la pandémie de coronavirus.

Ce poids lourd mondial, propriétaire de la vodka Smirnoff, du whisky Johnnie Walker et de la bière Guinness, explique dans un communiqué que cet alcool ira à des industriels partenaires et permettra de contribuer à la fabrication de huit millions de bouteilles de 250 ml de gel hydroalcoolique, afin d’aider en priorité les professionnels de santé.

Diageo précise que cette mesure concerne de nombreux pays dont le Royaume-Uni, l’Italie, les États-Unis, le Brésil ou encore le Kenya.

Le type d’alcool que le groupe fournira sert traditionnellement à fabriquer du gin et de la vodka.

«Les travailleurs du secteur de la santé sont en première ligne pour combattre cette pandémie et nous sommes déterminés à faire tout ce que nous pouvons pour aider à les protéger», souligne Ivan Menezes, directeur général de Diageo.

«C’est la manière la plus rapide et la plus efficace pour nous de répondre à la demande en hausse pour les gels antibactériens dans le monde», selon lui.

Le grand concurrent de Diageo, le français Pernord Ricard, s’était déjà engagé la semaine dernière à réorienter une partie de sa production vers le gel hydroalcoolique.

À la une

Consigne: reprise des contenants le 8 juin sauf sur l'île de Montréal

La reprise de ces contenants sur l’île de Montréal prendra quant à elle effet le 22 juin.

À surveiller: Banque Royale, Québecor et Gildan

Que faire avec les titres de Banque Royale, Québecor et Gildan

Trump veut «encadrer» les réseaux sociaux

09:15 | AFP

Donald Trump, pointé du doigt par Twitter pour des messages «trompeurs», veut «encadrer» les réseaux sociaux.