Le prix du cuivre bondit de 5%

Publié le 27/10/2011 à 11:57

Le prix du cuivre bondit de 5%

Publié le 27/10/2011 à 11:57

Par AFP

Les prix des métaux de base grimpaient jeudi en fin d'échanges européens, le cuivre gagnant plus de 5% et franchissant le seuil des 8.000 dollars la tonne pour la première fois depuis un mois, dans un marché conforté par la plan anticrise adopté à Bruxelles.

Sur le London Metal Exchange (LME), le cours de la tonne de cuivre pour livraison dans trois mois est monté jusqu'à 8.157 dollars vers 15H20 GMT (17H20 à Paris), son plus haut niveau depuis le 22 septembre.

Il a progressé de 14% (plus de 1.000 dollars) depuis son niveau de clôture de vendredi dernier.

Nickel, zinc, plomb et aluminium progressaient de plus de 3% en fin de séance européenne, tandis que l'étain s'adjugeait près de 2,6%.

Les métaux industriels, à l'instar des places boursières ou les cours du pétrole, profitaient de l'enthousiasme général des opérateurs après le plan adopté dans la nuit par les Etats de la zone euro, visant à mettre un terme à la crise des dettes souveraines, via notamment une recapitalisation des banques européennes.

"L'effet devrait se faire sentir (sur les cours) pendant plusieurs jours. Le fait que les dirigeants européens arrivent à dépasser leurs différends a revigoré les investisseurs", a noté Edward Meir, analyste du courtier MF Global, selon qui "une partie des nuages s'estompent" en Europe.

"Le rebond généré par le soulagement (de voir un début de solution, ndlr) pourrait tenir un peu", a confirmé William Adams, de Fast Markets, même si "les problèmes d'endettement en Europe restent importants, et le chemin pour mettre en place une solution durable à la crise de la dette est encore plein d'inconnues", a-t-il tempéré.

A l'embellie apportée par le sommet de Bruxelles s'ajoutait par ailleurs jeudi l'annonce d'une croissance économique américaine meilleure que prévu au troisième trimestre, mais aussi les tensions persistantes sur les offres de cuivre.

Ainsi, le groupe américain Freeport-McMoRan a déclaré mercredi la "force majeure" pour sa mine Grasberg en Papouasie indonésienne, site produisant plus de 3% de l'offre mondiale de métal rouge, et dont la production est paralysée depuis mi-septembre par un violent mouvement de grève.

À suivre dans cette section

La Fed laisse ses taux inchangés
Mis à jour il y a 33 minutes | AFP

À la une

La Fed laisse ses taux inchangés

Mis à jour il y a 33 minutes | AFP

La Réserve fédérale américaine a laissé mercredi ses taux d'intérêt inchangés.

La Fed devrait faire une pause sur les baisses de taux

10:14 | AFP

À plus de 99 %, les acteurs sur les marchés s’attendent à ce que la Fed adopte un statu quo.

La majorité des Canadiennes ne veut pas de la 5G de Huawei

Selon les résultats d’une enquête en ligne d’Angus Reid, publiés mercredi, 69 % des répondants s’opposent au fabricant.