L'Australie va bientôt avoir une batterie plus géante que celle de Musk

Publié le 16/03/2018 à 06:16

L'Australie va bientôt avoir une batterie plus géante que celle de Musk

Publié le 16/03/2018 à 06:16

Par AFP

Le milliardaire britannique Sanjeev Gupta va construire en Australie-Méridionale la plus grande batterie du monde, surpassant le projet du fondateur de Tesla Elon Musk dans le même Etat, ont annoncé vendredi les autorités.


SIMEC ZEN Energy, contrôlé par le groupe GFG Alliance de l'industriel britannique, va installer cette batterie de stockage d'une capacité de 120 MW/140 MWh, à Port Augusta, dans le nord de l'Etat.


Elle viendra soutenir une nouvelle ferme solaire en train d'être construite à l'aciérie Whyalla Steelworks, reprise par GFC Alliance lors de son rachat du producteur australien d'acier Arrium l'année dernière.


Sanjeev Gupta a obtenu une subvention de 10 millions de dollars australiens (6,3 millions d'euros) de la part du gouvernement de l'Australie-Méridionale, qui cherche à développer les énergies renouvelables après que l'Etat eut été entièrement privé d'électricité en 2016 à cause d'un orage.


«Cette annonce est une autre illustration de la manière dont l'Australie-Méridionale (...) est un leader mondial en matière d'énergies renouvelables», a déclaré son Premier ministre Jay Weatherill dans un communiqué.


«En plus d'être la plus puissante du monde, la batterie de SIMEC ZEN Energy contribuera à la viabilité à long terme de l'aciérie Whyalla, tout en bénéficiant au réseau de l'Australie-Méridionale».


Une fois construite, la batterie de Port Augusta dépassera en capacité celle installée par Elon Musk dans la localité rurale de Jamestown, au nord d'Adélaïde.


Cette batterie lithium-ion (100 MW/129 MWh) fournie par Tesla, constructeur de voitures électriques, construite en moins de 100 jours, a été raccordée fin 2017 dans le but d'alimenter 30 000 logements.


Elle est connectée à un parc éolien géré par Neoen, leader français des énergies renouvelables.


Le stockage est l'une des clés de la transition énergétique car il permet d'absorber le surplus de courant produit à certaines périodes pour le réinjecter au moment où la demande d'électricité est très forte et donc d'optimiser la production intermittente venue des renouvelables.


Le vaste pays-continent est l'un des plus grands producteurs de charbon et de gaz du monde et le black-out survenu en Australie-Méridionale avait remis sur le devant de la scène la question de sa sécurité énergétique.


Des centrales à charbon vieillissantes ont été fermées. Ajouté à la forte demande pour les exportations de gaz australien, les autorités s’inquiètent d'une situation de pénurie dans les années à venir.


M. Musk travaille avec l'Australie-Méridionale pour installer des panneaux solaires et des batteries Tesla dans 50 000 foyers, un projet destiné à transformer le logement des habitants en gigantesque usine de production d'électricité.


Ce projet, dévoilé en février, doit être financé par la vente d'électricité produite en surplus par le réseau.

À suivre dans cette section


image

Contrats publics

Mardi 22 janvier


image

Santé psychologique

Mardi 22 janvier


image

Sommet Énergie

Mardi 29 janvier


image

ROI marketing

Mardi 29 janvier


image

Financement PME

Mercredi 30 janvier


image

Sécurité alimentaire

Mercredi 06 février


image

Science des données

Mardi 12 février


image

Pénurie de talents

Mercredi 13 mars


image

Objectif Nord

Mardi 09 avril


image

Femmes Leaders

Mercredi 24 avril


image

Gestion agile

Mercredi 08 mai

À la une

Bourse: les gagnants et perdants de la semaine

18/01/2019 | Martin Jolicoeur

Quels sont les titres boursiers qui ont le plus marqué la semaine? Du nombre: du pétrole, du yoga et du... cannabis.

Une perspective à long terme remet les pendules à l'heure

18/01/2019 | Philippe Leblanc

BLOGUE INVITÉ. Malgré nos impressions, la volatilité en 2018 était un peu sous la moyenne des 20 dernières années.

Les tarifs: bref historique et perspective actuelle

BLOGUE INVITÉ. La guerre des tarifs entre la Chine et les États-Unis fait bien peur, mais ce n'est rien de nouveau!