L'administration Obama rejette le pipeline Keystone XL

Publié le 18/01/2012 à 13:16, mis à jour le 18/01/2012 à 16:28

L'administration Obama rejette le pipeline Keystone XL

Publié le 18/01/2012 à 13:16, mis à jour le 18/01/2012 à 16:28

Par AFP

Des manifestants contre le projet de pipeline Keystone XL en novembre dernier à Washington. Photo : Bloomberg

L'administration du président américain Barack Obama a annoncé mercredi le rejet du projet de construction de l'oléoduc géant controversé Keystone XL entre les États-Unis et le Canada, comme le réclamaient les associations écologistes.

"Le département d'État a recommandé ce jour au président Barack Obama le rejet du projet d'oléoduc Keystone", indique un communiqué du département d'État, ajoutant que M. Obama était "d'accord" avec cet avis.

Cette décision résulte du fait que le département d'État "n'a pas eu assez de temps pour obtenir les informations nécessaires afin de déterminer si le projet, dans son état actuel, sert les intérêts nationaux", explique le communiqué.

Sous pression des écologistes, l'administration américaine avait reporté ce projet à 2013 pour réaliser une étude supplémentaire sur l'environnement, au grand dam des adversaires républicains du président démocrate Barack Obama qui souhaitaient que le projet soit approuvé.

Mais une loi adoptée fin décembre contraignait l'administration américaine à prendre une décision sur ce projet avant fin février.

L'oléoduc était censé courir sur 2 700 km entre la province canadienne d'Alberta et le Golfe du Mexique, pour un coût de sept milliards de dollars. Le projet devait créer 20 000 emplois américains et injecter 20 milliards de dollars dans l'économie américaine, selon le groupe TransCanada qui en était à l'origine.

Mais les associations écologistes s'opposaient à la construction d'une telle infrastructure soulignant les risques qu'elle ferait, selon eux, courir aux écosystèmes et l'origine du pétrole qu'elle aurait transporté: les sables bitumineux d'Alberta, une source de pétrole qui nécessite une extraction énergivore et productrice d'un grand volume de gaz à effet de serre.

À la une

Amazon déçoit avec des profits divisés par deux sur un an

Il y a 8 minutes | AFP

Amazon chute de 4,5% après la clôture de la bourse.

Facebook change de nom pour Meta

Mis à jour à 15:16 | AFP

La compagnie dirigée par Mark Zuckerberg en a fait l'annonce jeudi.

1 milliard $ par an pour les travailleurs menacés par la transition écologique

Il y a 48 minutes | La Presse Canadienne

Des milliers d’emplois pourraient être menacés à long terme par l’abandon des énergies fossiles au Québec.