Cliffs abandonne sa poursuite contre le Port de Sept-Îles

Publié le 16/12/2014 à 15:51

Cliffs abandonne sa poursuite contre le Port de Sept-Îles

Publié le 16/12/2014 à 15:51

Par Suzanne Dansereau

La minière Cliffs Natural Resources, propriétaire des mines de fer Wabush et du Lac Bloom dans la Fosse du Labrador - maintenant fermées - vient d’abandonner sa poursuite contre le Port de Sept-Îles.

Ce nouveau développement pourrait signifier que le litige opposant Cliffs au gouvernement du Québec sur l’accès pour d’autres minières au nouveau quai d’expédition du port est en voie de résolution.

En juillet 2013, la minière américaine a déposé une requête d’injonction interlocutoire contre le Port de Sept-Îles. Elle accusait celui-ci de retarder volontairement des travaux sur un quai qu’elle exploitait, parce que les deux parties ne s’entendaient pas sur la vente de terrains appartenant à Cliffs et donnant accès au nouveau quai multi-usager du port.

Cet été, le gouvernement du Québec est intervenu dans le dossier, menaçant la minière d’expropriation si une solution n’était pas trouvée.

La dispute empêche les autres minières voulant expédier du fer d’accéder au nouveau quai de 220M$ que le port doit inaugurer cet été et qu’elles ont financé à 50%. Ce port pourra accueillir des immenses navires de type Chinamax, permettant l’expédition du minerai de fer à moindre coût.

En novembre dernier, après avoir annoncé la fermeture de sa mine Wabush, du côté terre-neuvien de la fosse, Cliffs a annoncé la fermeture de la mine du Lac Bloom, laissant 600 employés sur le carreau.

Le pdg du Port de Sept-Îles, Pierre Gagnon, s’est dit satisfait de l’abandon de la poursuite. «Nous allons maintenant nous attarder à trouver des solutions pour amoindrir les impacts malheureux de la fin des activités de Cliffs», a-t-il ajouté sans vouloir commenter davantage le litige. 

Mais la fin de cette poursuite ne signifie pas pour autant que les les cinq minières qui ont payé la moitié de la facture du nouveau quai ont la garantie d'y accéder. Il reste encore à s’entendre sur l’utilisation des terrains et du chemin de fer de Cliffs dans le port. Sauf que la fin de ce litige nous rapproche d’une résolution.

Interrogé la semaine dernière à Montréal sur ce sujet, le ministre des Ressources naturelles Pierre Arcand avait promis que le dossier serait réglé «le plus vite possible». De son côté, Cliffs n’a pas fait de commentaire.

À la une

Bourse: Wall Street termine en berne, minée par la confiance des ménages

Mis à jour le 28/06/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en baisse malgré la hausse du cours du pétrole brut.

À surveiller: MTY, Mdf commerce, et Goeasy

Que faire avec les titres de Groupe d’alimentation MTY, mdf commerce et goeasy?

Le BSFI modifie les règles sur les prêts immobiliers pour réduire le risque

Les consommateurs ne verront pas d’augmentation de leurs exigences de paiement mensuel à la suite de ce changement.