Abitibi: une importante mine d'or pourrait reprendre du service en 2021

Publié le 22/10/2020 à 16:49

Abitibi: une importante mine d'or pourrait reprendre du service en 2021

Publié le 22/10/2020 à 16:49

Par La Presse Canadienne
Une pépite d'or

(Photo: 123RF)

L’une des plus importantes mines d’or en Abitibi−Témiscamingue, la mine Kiena, pourrait reprendre sa production en 2021.

La mine, qui avait cessé sa production en 2013, est située à mi−chemin entre le centre−ville de Val−d’Or et la municipalité de Malartic, le long de la route 117.

L’étude de préfaisabilité du projet, en cours depuis 2016, donne des résultats assez intéressants pour que Wesdome, propriétaire de la mine, lance de multiples offres d’emploi dans les médias locaux.

 

Des forages prometteurs

Wesdome a publié, à la fin septembre, les résultats de 21 forages dans l’une des nouvelles zones minéralisées, des résultats qui avaient alors permis de confirmer une forte teneur en or du minerai, allant jusqu’à 155 g/T sur une carotte de 2,7 m.

«Nous ne ferons pas d’annonce officielle aujourd’hui sur la remise en production de la mine Kiena, a déclaré à la Presse Canadienne la vice−présidente chargée des relations avec les investisseurs, Lindsay Carpenter Dunlop. Mais nous sommes très encouragés par les résultats.»

Mme Dunlop croit aussi qu’il n’y aura pas d’étude de faisabilité, étant donné le contexte. «Quand nous explorons de nouvelles zones, nous faisons des études de préfaisabilité et de faisabilité, explique Mme Dunlop. Dans le cas de la mine Kiena, nous avons des données historiques, et nos infrastructures sont toujours fonctionnelles. Nous avons donc un pas d’avance par rapport à un projet complètement nouveau.»

 

Hausse du prix de l’or 

Le contexte financier pourrait aussi expliquer l’intérêt de Wesdome à relancer les opérations à la mine Kiena. 

Lors de la fermeture de la mine, en juin 2013, l’or se transigeait autour de 1200$ l’once, alors que jeudi, l’once d’or se transigeait à plus de 2500$. 

On parle donc d’une reprise de la production dans la deuxième moitié de 2021.

Les travaux d’exploration effectués à la mine Kiena ont par ailleurs trouvé écho auprès de l’Association de l’exploration minière du Québec, qui tenait virtuellement son gala annuel 2020 lundi et mercredi.

L’équipe d’exploration de la mine Kiena a remporté le prix Reconnaissance 2020 comme entreprise de l’année. L’AEMQ a souligné la persévérance dont a fait preuve l’équipe après l’arrêt des activités, en juin 2013.

 

Michel Ducas, Initiative de journalisme local, La Presse Canadienne


image

DevOps

Mercredi 09 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 26 janvier


image

Sommet en finance

Jeudi 11 février


image

Contrats publics

Mardi 09 mars

Sur le même sujet

À la une

À surveiller: Empire, Air Canada et Ballard

08:09 | Catherine Charron et Stéphane Rolland

Que faire avec les titres d’Empire, Air Canada et Ballard? Voici quelques recommandations d’analystes.

Element AI vendue à la société américaine ServiceNow

Mis à jour il y a 30 minutes | Denis Lalonde

Element AI est vendue à la société américaine ServiceNow pour un montant qui n'a pas été dévoilé.

Jean-François Gagné: les succès de nos clients doivent passer «de l'anecdotique à quelque chose de systématique»

Édition du 11 Mars 2020 | Denis Lalonde

Q&R. Entreprise phare du savoir québécois en intelligence artificielle (IA) pour les uns. Aspirateur de personnel...