Le dollar canadien vire au gré du vent

Publié le 28/10/2008 à 00:00

Le dollar canadien vire au gré du vent

Publié le 28/10/2008 à 00:00

Par lesaffaires.com
"La liquidité est si mince sur le marché des devises qu'un seul ordre important peut avoir un impact significatif", a expliqué au Globe and Mail, Steve Malyon, stratège en devises à la Banque de Nouvelle-Écosse.

Il a ajouté que la thème de la journée était le retour en force cyclique des devises basées sur les marchandises et la faiblesse du yen et du dollar américain.

Le dollar américain cotait vers 12h à 1,2910 dollar canadien, en baisse de 0,21 cent.

Lundi, le dollar canadien a chuté à son niveau le moins élevé en plus de quatre ans par rapport à la devise américaine. La dégringolade pourrait ne pas être terminée selon certains spécialistes.

La glissade du huard, qui se poursuit depuis deux mois, survient alors que le dollar américain et le yen japonais s'envolent face à plusieurs devises de premier plan, incluant l'euro, la livre sterling et le dollar australien.

Le dollar canadien a clôturé lundi à 77,59 cents US, en baisse de près d'un cent. Plus tôt en journée, il avait reculé jusqu'à 77,10 cents US, victime de la baisse des prix des produits de base et de l'incertitude entourant l'économie.

Un stratège de RBC Marchés des capitaux prédit qu'en cas de ralentissement économique prolongé, le huard pourrait se diriger vers le niveau le moins élevé de son histoire.

Jusqu'à présent, le niveau le plus bas jamais atteint par le dollar canadien est de 61,8 cents US, record établi en janvier 2002. Son sommet, atteint en novembre dernier, a été de 110,3 cents US.

Avec La Presse Canadienne

image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Gestion de la formation

Jeudi 05 décembre

À la une

Bombardier: «c'est la fin d'une époque et c’est extrêmement malheureux»

Tandis que les marchés accueillent favorablement la vente à Mitsubishi, les employés cachent mal leur déception.

Bombardier vend son programme d'avions régionaux à Mitsubishi

Mis à jour à 14:36 | Julien Arsenault, PC

Ce serait la dernière étape de la transformation de Bombardier dans le secteur aéronautique selon Alain Bellemare.

La Fed réfléchit à une éventuelle baisse des taux d'intérêt

13:24 | AFP

Depuis mai dernier, « le tableau a changé », explique le président de la Banque centrale.