Le couperet tombe chez Cogeco, La Presse sabre les salaires

Publié le 26/03/2020 à 15:58

Le couperet tombe chez Cogeco, La Presse sabre les salaires

Publié le 26/03/2020 à 15:58

Par La Presse Canadienne

(Photo: 123RF)

Les turbulences économiques provoquées par la pandémie de la COVID-19 continuent de secouer les médias québécois, alors que le couperet tombe chez Cogeco Media et que le quotidien La Presse réduit le salaire de ses syndiqués et cadres.

Chez Cogeco Media, qui exploite un réseau de 23 stations radiophoniques au Québec et en Ontario, on mettra 130 personnes à pied — environ 25 % de l’effectif total. Annoncée jeudi, la décision est attribuable à la chute des revenus publicitaires.

Du côté de La Presse, la diminution salariale sera de l’ordre de 10 % pour les syndiqués et cadres jusqu’en 2021, mais on n’abolira toutefois pas de postes.

Ces mauvaises nouvelles s’ajoutent à la réorganisation annoncée cette semaine par la Coopérative nationale de l’information indépendante (CN2i), qui avait repris les six quotidiens régionaux du Groupe Capitales médias. Citant également une érosion des revenus publicitaires, le groupe avait décidé de suspendre la publication des éditions imprimées de tous ses journaux en semaine, ce qui entraîne 143 mises à pied temporaires.

Mercredi, le gouvernement Trudeau avait annoncé l’octroi d’une aide financière aux organisations médiatiques.

Elle doit notamment prendre la forme d’une campagne nationale de sensibilisation sur la COVID-19 dans les médias canadiens, tout en accélérant le processus menant vers des crédits d’impôt longtemps promis aux journaux canadiens, durement affectés par la perte de revenus publicitaires dans un contexte de pandémie de la COVID-19.

 


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Bourse: Wall Street démarre la semaine sur les chapeaux de roues

Mis à jour à 16:55 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Le Nasdaq a clôturé à un record pour la troisième séance de suite.

Titres en action: Johnson & Johnson, Nissan, MTU

Mis à jour à 13:53 | AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Un rebond de la demande mondiale pour le pétrole fait grimper les prévisions

Le rebond de la demande dépassera la capacité des producteurs à rétablir l’offre, croit une analyste.