Conciliateur nommé au Journal de Montréal

Publié le 16/12/2008 à 00:00

Conciliateur nommé au Journal de Montréal

Publié le 16/12/2008 à 00:00

Par lesaffaires.com
Le président du syndicat, Raynald Leblanc, en avait fait la demande quelques heures plus tôt lors d'une conférence de presse. À lire : Un lock-out appréhendé

Les 260 syndiqués s'attendent à ce que leur employeur les mette en lock-out dès le début janvier. Leur convention collective expire le 31 décembre et les négociations en vue de la conclusion d'un nouveau contrat de travail sont suspendues depuis plusieurs jours.

Du côté de Quebecor, on dit accueillir avec ouverture la proposition de revenir à la table des négociations avec un conciliateur.

Selon la vice-présidente aux affaires publiques, Isabelle Dessureault, Quebecor Media va quand même poursuivre la négociation en tenant compte des bouleversements dans l’industrie des journaux et de la nécessité de s’adapter à l’ère numérique.

Le fonds de grève des syndiqués doit leur permettre de recevoir 76,2% de leur salaire régulier, y compris les primes, pendant au moins deux ans, a précisé M. Leblanc. Il assure que le syndicat n'a pas l'intention de déclencher une grève dans l'avenir prévisible.

Si un lock-out ou une grève était déclenché, ce serait le premier arrêt de travail depuis la naissance du quotidien en 1964.

Les syndiqués espèrent que la décision rendue lundi par la Commission des relations de travail, selon laquelle Quebecor a eu recours à des briseurs de grève pendant le récent conflit au Journal de Québec, les aidera dans leur bataille.

Isabelle Dessureault soutient que cette décision ne change rien à la négociation, puisque Quebecor "a toujours eu l'intention de respecter la loi". Elle parle d'une divergence d'interprétation entre la Commission et Quebecor au sujet d'un "trou léglislatif".

D'après le syndicat, Quebecor veut réduire de 20% les coûts d'exploitation du Journal de Montréal, en abolissant notamment 80 postes et en allongeant les journées de travail.

Avec La Presse Canadienne

À la une

Bourse: Wall Street termine en baisse, plombée par la technologie, avant l’inflation américaine

Mis à jour le 09/08/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto a perdu plus de 90 points, mardi.

Bourse: les gagnants et les perdants du jour

09/08/2022 | Refinitiv

Voici les gagnants et les perdants du jour.

À surveiller: Power Corp, TransAlta et Suncor

09/08/2022 | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Power Corp, TransAlta et Suncor? Voici quelques recommandations d’analystes.