Annuler son abonnement au câble: fini la règle des 30 jours

Publié le 06/11/2014 à 13:17

Annuler son abonnement au câble: fini la règle des 30 jours

Publié le 06/11/2014 à 13:17

Par La Presse Canadienne

Les fournisseurs de services de télévision, d'Internet et de téléphonie n'auront plus le droit d'exiger un avis de 30 jours à un client qui décidera d'annuler son abonnement.

Dans une décision rendue jeudi, le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) a annoncé qu'il s'attendait à ce que les fournisseurs abandonnent cette pratique au plus tard le 23 janvier prochain.

Il s'agit de la première décision du CRTC prise dans la foulée des audiences publiques "Parlons télé: une conversation avec les Canadiens sur l'avenir de la télévision", qui ont commencé en septembre dernier.

Dans un communiqué, le CRTC a expliqué que des groupes de défense des consommateurs et des citoyens souhaitaient l'abolition de ces pratiques et que "nombre de Canadiens" avaient exprimé leur frustration à ce sujet auprès du Commissaire aux plaintes relatives aux services de télécommunications.

Avec cette décision qui facilite le changement de fournisseur, le CRTC dit vouloir permettre à la population et aux petites entreprises de "profiter plus facilement du marché concurrentiel".

À la une

L’Italie prendra-t-elle un virage « illibéral »?

ANALYSE. L'élection législative de dimanche pourrait porter au pouvoir un parti issu de la nostalgie mussolinienne.

En face du ou de la prochain.e premier.ère ministre

Édition du 21 Septembre 2022 | Les Affaires

Si le ou la prochain.e premier.ère ministre du­ Québec était en face de vous, quel sujet serait votre priorité?

Qui est le gagnant du «Débat des chefs» pour les lecteurs de Les Affaires?

23/09/2022 | Les Affaires

Un lecteur a souligné que «l’auditeur» était le gagnant de l’exercice.