Le polémiste de la BBC avoue tout

Publié le 29/09/2011 à 10:43

Le polémiste de la BBC avoue tout

Publié le 29/09/2011 à 10:43

L'homme qui rêvait à la prochaine récession n'était qu'un amateur de la Bourse qui cherchait à attirer l'attention, selon l'Agence France Presse.

Dans une interview accordée cette semaine au journal britannique Daily Telegraph, l'homme en question, Alessio Rastani, a admis qu'il ne cherchait qu'à attirer l'attention. Il a déclaré que, pour lui, la bourse n'était qu'un passe-temps : «Ce n'est pas mon boulot. Je suis un orateur. Je parle beaucoup. J'adore l'idée de parler en public.»

Après la diffusion d'une entrevue explosive dans laquelle Alessio Rastani soutenait que « Goldman Sachs dirige le monde » et qu'il ne rêvait qu'à « la prochaine récession », BBC s'était défendue d'avoir donné le micro à un imposteur en déclarant « n'avoir rien trouvé qui prouverait qu'il n'était pas un courtier ».

La BBC continue de maintenir sa position, comme la société médiatique l'a soutenu à l'AFP en entrevue : «Nous sommes satisfaits de l'enquête que nous avons menée. Nous n'avons rien à ajouter à nos déclarations d'hier (mardi).»

Selon l'AFP, Alessio Rastani vit dans une modeste maison mitoyenne d'une valeur de 230 000 euros dans le sud de Londres, qui appartient à sa petite amie.

À la une

Bourse: quelques bonnes nouvelles, pas de mauvaise, Wall Street clôture en forte hausse

Mis à jour le 26/05/2022 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto clôture en hausse pour une 5e séance consécutive.

À surveiller: Bombardier, Pfizer et BMO

26/05/2022 | Charles Poulin

Que faire avec les titres Bombardier, Pfizer et BMO? Voici quelques recommandations d’analystes.

Le patron de la Banque Royale évalue à «50-50» la probabilité d'une récession

La Banque Royale a affiché des revenus de 11,22 milliards de dollars pour le deuxième trimestre.