Plongée vertigineuse des délais de vente

Publié le 07/08/2017 à 16:00

Plongée vertigineuse des délais de vente

Publié le 07/08/2017 à 16:00

Par Matthieu Charest

[123RF]

Les délais de vente sont en baisses dans la plupart des régions du Québec, selon une note diffusée aux membres de la Fédération des chambres immobilières du Québec (FCIQ).

Les conditions du marché immobilier québécois se sont fortement resserrées depuis le début de l’année, souligne la Fédération. Et pour cause: «le nombre de ventes [de propriétés] est en augmentation, et l’offre diminue.»

Une tendance que la FCIQ a observée tout au long des 6 premiers mois de 2017 et qui semble «s’accélérer», souligne-t-on. «Ainsi, plusieurs marchés qui avantageaient les acheteurs il y a quelques années sont retournés en zone équilibrée, et d’autres marchés antérieurement équilibrés confèrent maintenant un avantage aux acheteurs». 

Règle générale, c’est sur l’île de Montréal que plusieurs secteurs sont devenus à l’avantage des vendeurs. Mais pas seulement. L’ouest de la province et les secteurs de villégiature, comme la région de Mont-Tremblant, affichent également une baisse du nombre de mois d’inventaire. De fait, les vendeurs sont en meilleure posture qu’ils ne l’étaient auparavant.

Les unifamiliales

Pour l’ensemble de la province, rapporte la FCIQ pour les 6 mois analysés, les délais de vente des propriétés unifamiliales ont diminué de 5 jours. Cela posé, les délais de vente ont chuté d’au moins un mois dans 15 secteurs. 

Voici les délais de vente actuels et les diminutions observées dans ces secteurs:

    Lavaltrie: 86 jours (-63 jours)

    Verdun (Montréal): 46 jours (-54 jours)

    Brownsburg-Chatham: 146 jours (-53 jours)

    Cowansville: 125 jours (-45 jours)

    Delson: 60 jours (-44 jours)

    Saint-Adolphe-d’Howard: 145 jours (-42 jours)

    Carignan: 87 jours (-41 jours)

    Prévost: 102 jours (-36 jours)

    Ahuntsic-Cartierville: 78 jours (-33 jours)

    Baie-Comeau: 136 jours (-33 jours)

    Mirabel: 91 jours (-32 jours)

    Sainte-Catherine: 63 jours (-31 jours)

    Rigaud: 100 jours (-31 jours)

    Victoriaville: 116 jours (-31 jours)

    Westmount (Montréal): 101 jours (-30 jours)

Les copropriétés

Les vendeurs de copropriétés ne sont pas en reste. Le délai de vente moyen d’un «condo» a baissé de 7 jours depuis le début de l’année. 15 secteurs sont toutefois sortis du lot alors que les délais de vente ont chuté d’au moins deux semaines.

Voici les délais de vente actuels et les diminutions observées dans ces secteurs:

    Pierrefonds-Roxboro (Montréal): 100 jours (-52 jours)

    Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension (Montréal): 94 jours (-44 jours)

    LaSalle (Montréal): 101 jours (-38 jours)

    Sherbrooke: 139 jours (-35 jours)

    Vaudreuil-Dorion: 114 jours (-34 jours)

    Saint-Lambert: 119 jours (-30 jours)

    Le Sud-Ouest (Montréal): 77 jours (-27 jours)

    Saint-Laurent (Montréal): 91 jours (-18 jours)

    Ville-Marie (Montréal): 115 jours (-17 jours)

    Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce (Montréal): 99 jours (-17 jours)

    Boucherville: 92 jours (-15 jours)

    Saint-Jean-sur-Richelieu: 128 jours (-15 jours)

    Outremont (Montréal): 73 jours (-14 jours)

    Verdun (Montréal): 114 jours (-14 jours)

    Mont-Tremblant: 337 jours (-14 jours)

Ces données proviennent du système Centris et concernent les propriétés vendues par des courtiers.

 


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

La cadence des mises en chantier d'habitations a repris en juin, selon la SCHL

Il y a 28 minutes | La Presse Canadienne

C'est du côté des projets de logements collectifs que l'on aperçoit la plus importante hausse.

Couche-Tard se prépare-t-elle pour une acquisition?

Il y a 3 minutes | La Presse Canadienne

Cela pourrait aussi permettre à la société établie à Laval d’obtenir jusqu’à 4 milliards $ US.

Immobilier: les mauvaises créances en forte baisse

BLOGUE INVITÉ. Les allègements hypothécaires réduisent considérablement les dossiers de reprises hypothécaires.