Québec annonce 24M$ pour les organismes communautaires

Publié le 14/06/2021 à 15:35

Québec annonce 24M$ pour les organismes communautaires

Publié le 14/06/2021 à 15:35

Par La Presse Canadienne
Jean Boulet

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet (Photo: La Presse Canadienne)

Québec octroie 24 millions $ supplémentaires sur trois ans pour soutenir des organismes communautaires pour la formation de leurs employés et la gestion des ressources humaines.

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, a précisé, en conférence de presse lundi, que la somme devrait permettre de venir ainsi en aide à 1000 organismes communautaires par année. 

Il peut s’agir d’une maison de jeunes, d’un organisme qui combat la pauvreté, l’itinérance, l’insécurité alimentaire, qui vient en aide aux parents ou autres. Ces organismes remplissent une foule de missions. 

La plus grande partie de la somme, soit 18 millions $ sur trois ans, doit permettre aux organismes communautaires de faire appel à des services−conseils externes pour mieux gérer leurs ressources humaines. 

Les 6 millions $ restants doivent servir au développement des compétences des employés, à leur formation.

Pour les organismes communautaires qui en bénéficieront, le coût des formations pourra être remboursé jusqu’à hauteur de 85% plutôt que 50%, a précisé le ministre Boulet..

Présente à la conférence de presse du ministre, Marie−Line Audet, présidente du Regroupement québécois de l’action communautaire autonome, s’est félicitée du fait que la part des dépenses de formation que les organismes auront à assumer sera de 15%, le ministère pouvant en assumer 85%. 

Elle a rappelé que les organismes communautaires parviennent à joindre les personnes les plus vulnérables de la société, qu’ils ont agi avec «agilité et résilience», même pendant la pandémie. Mais leur personnel souffre aussi d’épuisement et a besoin de soutien. 

Ces organismes éprouvent d’ailleurs des difficultés de recrutement, à cause des conditions de travail qui y sont moindres. Un important roulement de personnel s’ensuit. 

Le ministre Boulet croit d’ailleurs que le fait de développer les compétences de ces travailleurs dans ces organismes communautaires contribuera à la relance économique, en plus de développer leurs habiletés au plan personnel.

À la une

Pas de contrat sans conformité cybersécuritaire

Il y a 51 minutes | Philippe Jean Poirier

Démontrer une conformité minimale en matière de cybersécurité sera bientôt un prérequis pour faire des affaires.

À surveiller : Groupe Stingray, Snap et Lion Électrique

Que faire avec les titres de Groupe Stingray, Snap et Lion Électrique ? Voici quelques recommandations d’analystes.

Titres en action: Munich Re, Johnson & Johnson, Procter & Gamble, Halliburton

09:25 | AFP et La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.