Négociations: la Centrale des syndicats du Québec veut prendre son temps

Publié le 25/08/2020 à 11:31

Négociations: la Centrale des syndicats du Québec veut prendre son temps

Publié le 25/08/2020 à 11:31

Par La Presse Canadienne

La présidente de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), Sonia Éthier (Photo: Paul Chiasson pour La Presse canadienne)

Conclure une entente avec Québec sur le renouvellement des conventions collectives d’ici le 30 septembre n’est « pas une cible » pour la CSQ, qui préfère prendre son temps pour régler les problèmes « énormes » dans les réseaux, notamment dans celui de l’éducation.

En entrevue avec La Presse Canadienne, la présidente de la Centrale des syndicats du Québec (CSQ), Sonia Éthier, a dit croire que l’arrivée à la présidence du Conseil du trésor de Sonia Lebel, en remplacement de Christian Dubé, allait « donner un nouveau souffle » à la négociation des conventions collectives pour le demi-million d’employés de l’État.

Cette négociation a commencé au début de l’année et n’a pas vraiment été interrompue, ni pendant le plus fort de la crise du coronavirus ni pendant l’été.

La semaine dernière, en entrevue, le nouveau coordonnateur de la négociation à la FTQ, Marc Ranger, avait dit croire possible une entente avec Québec d’ici le 30 septembre, à la condition que le gouvernement bouge, modifie ses offres. Québec offre 1,75 % d’augmentation la première année, puis 1,75 % et 1,5 %. Mais Mme Éthier dit préférer prendre son temps.

 

Sur le même sujet

Le mépris envers les Autochtones n'a-t-il pas assez duré?

Édition du 28 Octobre 2020 | Jean-Paul Gagné

CHRONIQUE. Mort tragique à l'hôpital de Joliette d'une mère attikamek de sept enfants après ...

Motion conservatrice: Pfizer s'inquiète des conséquences

Le président de Pfizer Canada est préoccupée par les « conséquences imprévues probables» de l'examen.

À la une

Le Congrès demande à Trump de réduire les prix du bois d'oeuvre

Il y a 27 minutes | François Normand

Une coalition de 99 élus ne fait pas allusion au conflit du bois d'oeuvre, mais c'est «l'éléphant dans la pièce».

Bourse: Wall Street enregistre sa pire journée depuis juin

Mis à jour il y a 14 minutes | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. La veille, Wall Street, après un lundi déjà dans le rouge, était restée en mode d'attente.

Titres en action: Tiffany, Boeing, Sony, Heineken

Mis à jour à 13:38 | AFP

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.