Michael Sabia devient président du c.a. de la Banque de l'infrastructure du Canada

Publié le 03/04/2020 à 16:04

Michael Sabia devient président du c.a. de la Banque de l'infrastructure du Canada

Publié le 03/04/2020 à 16:04

Par La Presse Canadienne
Michael Sabia

Michael Sabia (Photo: La Presse canadienne)

La Banque de l’infrastructure du Canada (BIC) procède à un jeu de chaises musicales qui permettra notamment à l’ex−président de la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) Michael Sabia de devenir président du conseil d’administration.

De plus, le président−directeur général Pierre Lavallée quitte immédiatement l’organisation, a annoncé vendredi le gouvernement Trudeau. Celui−ci sera remplacé par la chef de la direction financière et administrative Annie Ropar jusqu’à ce que l’on identifie la personne qui succédera à M. Lavallée.

M. Sabia, qui a cédé les rênes du bas de laine des Québécois à Charles Émond au début du mois de février, entrera en fonction le 15 avril, alors que Janice Fukakusa quittera son poste.

Ces changements ont été annoncés alors que le Canada, à l’instar des autres pays dans le monde, est plongé dans une tempête économique provoquée par la propagation de la COVID−19.

Selon la ministre de l’Infrastructure et des Collectivités, Catherine McKenna, également responsable de la BIC, l’organisation jouera un «rôle important» pour aider le pays à «se remettre économiquement de la pandémie».

M. Sabia, un ancien dirigeant du conglomérat BCE, est actuellement directeur de la Munk School of Global Affairs and Public Policy de l’Université de Toronto.

La mission de la banque est d’attirer des investissements privés pour financer des projets publics qui généreront ensuite des revenus, tels que des routes à péage et des systèmes de transport en commun.

Sur le même sujet

La gouvernance d'Infrastructure Canada, cruciale pour son succès

Édition du 03 Décembre 2016 | Jean-Paul Gagné

CHRONIQUE. C'est confirmé. Le gouvernement Trudeau créera la Banque de l'infrastructure du Canada (BIC). Promise ...

OPINION

À la une

Crise des finances publiques? Quelle crise?

30/05/2020 | François Normand

ANALYSE - Quand il y a des crises graves, les gouvernements haussent les impôts. C'est la leçon du 20e siècle.

Il y a toujours des raisons de garder espoir

BLOGUE. La Bourse s'offre un deuxième mois fort rentable grâce aux largesses monétaires.Les indicateurs se contredisent.

Santé publique: une gouvernance de broche à foin

29/05/2020 | Jean-Paul Gagné

BLOGUE. On nous a présenté Horacio Arruda comme étant l’autorité de la Santé publique au Québec. Or, il n'en est rien.