Le Brésil retire son offre d'être l'hôte de la conférence de l'ONU sur le climat

Publié le 29/11/2018 à 06:47

Le Brésil retire son offre d'être l'hôte de la conférence de l'ONU sur le climat

Publié le 29/11/2018 à 06:47

Par La Presse Canadienne

Le Brésil a retiré son offre d'organiser une grande conférence des Nations unies sur le changement climatique l'année prochaine, a annoncé mercredi le ministère des Affaires étrangères, soulevant des doutes sur l'engagement du pays envers la réduction de ses émissions de gaz à effet de serre.

Le Brésil ne souhaite plus être l'hôte de la conférence en raison des «contraintes fiscales et budgétaires actuelles, qui devraient persister dans un avenir proche», a dit le ministère des Affaires étrangères dans une déclaration envoyée à l'Associated Press.

Des groupes écologistes ont interprété cette décision comme une conséquence de la vision du président élu Jair Bolsonaro, qui avait promis lors de sa campagne de sortir le Brésil de l'accord de Paris sur le changement climatique.

Des scientifiques du climat ont affirmé que l'intention déclarée de M. Bolsonaro d'ouvrir l'Amazonie à un développement accru pourrait empêcher le plus grand pays d'Amérique latine d'atteindre ses objectifs de réduction des émissions dans les années à venir.

En fin de journée mercredi, M. Bolsonaro a déclaré aux journalistes qu'il avait recommandé à son ministre des Affaires étrangères que le Brésil ne soit pas l'hôte de l'événement.

«Les politiques environnementales ne doivent pas brouiller le développement économique du Brésil», a déclaré le président élu. «Aujourd'hui, l'économie est presque remise sur les rails grâce à l'industrie agroalimentaire, qui est asphyxiée par des questions environnementales.»

À la une

À surveiller: Lyft, Air Canada et Dollarama

Il y a 12 minutes | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de Lyft, Air Canada et Dollarama? Voici quelques recommandations d'analystes.

Les ventes de voitures ont chuté de 44% en mai au pays

Il s’agit malgré tout d’une amélioration comparativement à l’effondrement de 74,6 % du marché en avril.

Bourse: Wall Street monte à l'ouverture

Il y a 20 minutes | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Le redémarrage économique des États-Unis stimule la bourse.