Énoncé économique: hausse en santé plus basse que celle demandée par Québec

Publié le 16/12/2019 à 11:19

Énoncé économique: hausse en santé plus basse que celle demandée par Québec

Publié le 16/12/2019 à 11:19

Par La Presse Canadienne
Une médecin discute avec une patiente.

(Photo: 123RF)

Québec n’aura pas droit aux augmentations en santé auxquelles il aspire de la part du fédéral.

Selon l’énoncé économique d’Ottawa dévoilé lundi, le Transfert canadien en matière de santé devrait passer de 40,4 milliards de dollars en 2019-2020 à 48,6 milliards en 2024-2025.

Il s’agit d’une augmentation d’un peu plus de 3 % par année, suivant la croissance du PIB nominal.

Le gouvernement du Québec espérait une augmentation de 5,2 % par année d’Ottawa.

Le retour à l’équilibre budgétaire n’est toujours pas dans les plans du gouvernement, mais les déficits devraient diminuer dans les prochaines années.

Les estimations budgétaires d’Ottawa prévoient un déficit plus élevé de 26,6 milliards en 2019-2020.

Le déficit devrait se creuser davantage à 28,1 milliards en 2020-2021, pour ensuite diminuer de façon progressive jusqu’à atteindre 11,6 milliards en 2024-2025.

 

À la une

Comment croître grâce à la dette?

Édition du 23 Septembre 2020 | Catherine Charron

BALADO. Toutes les dettes ne sont pas néfastes pour votre entreprise. Voici comment séparer le bon grain du mauvais:

Comment peut-on amadouer le crédit?

Édition du 23 Septembre 2020 | Catherine Charron

BALADO. La crise de la COVID-19 crée un stress financier important sur les entreprises.

Le plan d'affaires est-il essentiel au démarrage d'une entreprise?

Édition du 23 Septembre 2020 | Catherine Charron

BALADO. On ne «construit pas les pyramides sans avoir déjà construit un château de sable».