É-U: le PIB devrait chuter de 12% au deuxième trimestre

Publié le 24/04/2020 à 15:56

É-U: le PIB devrait chuter de 12% au deuxième trimestre

Publié le 24/04/2020 à 15:56

Par AFP
Une carte des États-Unis tout en blanc.

(Photo: 123RF)

Le produit intérieur brut des États-Unis devrait chuter d'environ 12% au deuxième trimestre comparé au premier et le taux de chômage devrait grimper à près de 14%, en raison de l'impact de la pandémie du coronavirus, selon des estimations publiées vendredi par une agence indépendante. 

En glissement annuel, la baisse du PIB devrait atteindre 39,6%, précisent les services du budget du Congrès, CBO.

Le taux de chômage pourrait culminer à 16% au troisième trimestre alors que de nombreuses entreprises ont dû suspendre leur activité dans un effort des autorités pour endiguer le virus. 

Au premier trimestre, le taux de chômage s'élevait à 3,8%. 

Le déficit budgétaire fédéral devrait de son côté atteindre cette année 3 700 milliards de dollars alors que le Congrès a voté un gigantesque plan d'aide économique. C'est plus du triple de la précédente estimation.

La dette devrait, elle, représenter 101% du PIB à la fin de l'année.

«L'économie connaîtra une forte contraction au deuxième trimestre 2020 en raison de facteurs liés à la pandémie, notamment les mesures de distanciation sociale mises en place pour la contenir», a commenté le CBO dans un communiqué.

Il s'attend à ce que l'activité économique reprenne au troisième trimestre à mesure que les inquiétudes concernant la pandémie diminuent et que les Etats et les autorités locales assouplissent «les ordonnances de maintien à domicile, l'interdiction des rassemblements publics et d'autres mesures restreignant l'activité économique».

L'agence table ainsi sur un rebond de 5,4% au troisième trimestre comparé au deuxième et une hausse de 23,5% en glissement annuel. Au dernier trimestre, il anticipe une croissance de 2,5% sur le trimestre précédent et de 10,5% en glissement annuel.

«Cependant, les défis de l'économie et du marché du travail devraient persister pendant un certain temps», estiment-ils.

Le CBO publiera mi-mai les détails de ses perspectives économiques pour 2020 et 2021.

Pour l'heure, en glissement annuel, il prévoit pour cette année, une contraction du PIB de 5,6% et un rebond de 2,8% pour 2021.


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

Sur le même sujet

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture vendredi

10/07/2020 | LesAffaires.com et AFP

Le rebond des cas de COVID-19 un peu partout sur la planète rend prudents les investisseurs.

Bourse: ce qui bouge sur les marchés avant l'ouverture jeudi

09/07/2020 | LesAffaires.com et AFP

Le rebond de Wall Street la veille a encouragé les principaux marchés asiatiques.

À la une

Bourse: Wall Street plus optimiste sur le front sanitaire

Mis à jour le 10/07/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Cette semaine, le Dow Jones est monté de 0,96 %, le Nasdaq de 4,02 % et le S&P 500 de 1,76%.

L'affaire Trudeau-WE Charity: on ne lésine pas avec l'éthique

10/07/2020 | Jean-Paul Gagné

Une apparence de conflits peut en effet être aussi dommageable pour sa réputation qu’un véritable conflit d’intérêts.

Se former à l'ère du «nouveau normal»

Édition du 17 Juin 2020 | Philippe Jean Poirier

FORMATION. Les entreprises ont tout intérêt à profiter de la timide reprise de leurs ...