COVID-19: plus de détails sur la subvention salariale aux entreprises

Publié le 01/04/2020 à 14:54

COVID-19: plus de détails sur la subvention salariale aux entreprises

Publié le 01/04/2020 à 14:54

Par La Presse Canadienne

Le ministre des Finances Bill Morneau (Photo: Getty images)

Le ministre des Finances, Bill Morneau, a offert un peu plus de clarté concernant le très attendu programme de subvention salariale aux entreprises frappées par la pandémie de COVID-19.

Une entreprise devra avoir perdu au moins 30 % de son revenu par rapport à la même période l’année dernière pour être admissible à la subvention, a précisé M. Morneau, mercredi.

La baisse devra être calculée pour chaque mois par rapport au même mois l’an dernier pour mars, avril ou mai. Chaque entreprise devra soumettre une nouvelle demande chaque mois par le biais d’un portail en ligne qui sera dévoilé bientôt.

Ottawa subventionnera 75 % de la première tranche de 58 700 $ de chaque salaire. Le gouvernement fédéral pourrait ainsi assurer jusqu’à 847 $ par semaine, par employé.

La mesure est rétroactive au 15 mars.

Dans un communiqué, le Syndicat des Métallos a exigé des règles bien strictes afin d’éviter que les employeurs détournent les fonds reçus ou abusent de ce système pour miner les droits des travailleurs.

Le syndicat demande entre autres qu’il n’y ait aucune mise à pied, de baisse de salaire ni d’ouverture de la convention collective pendant la durée de ce programme. Les patrons et cadres ne devraient pas recevoir des bonis ou des compensations, selon les Métallos.

Le premier ministre Justin Trudeau a dit que les Canadiens ne pourront pas bénéficier à la fois de la subvention fédérale des salaires et de la Prestation canadienne d’urgence à 2000 $ par mois.

M. Morneau, de son côté, a averti que les entreprises qui abuseront du système de subventions feront face à des conséquences sévères.

 


image

Gestion agile

Mercredi 27 mai

Sur le même sujet

Ottawa se penchera sur les congés de maladie payés

Accédant à la demande du NPD, il voudrait offrir dix journées de congé de maladie payées par année.

Start-ups: quel a été l’impact de la COVID-19?

10:57 | Jean-François Venne

DÉFI START-UP. Des start-ups ont vu leur modèle d’affaires devenir obsolète en quelques jours à cause de la pandémie.

À la une

Des copropriétés de plus en plus petites

La taille médiane des nouvelles copropriétés a diminué de plus de 25% en environ 15 ans.

L'ARC reporte la date limite pour les déclarations de sociétés

Il y a 25 minutes | La Presse Canadienne

Les déclarations de revenus des sociétés T2 autrement exigibles en juin, juillet ou août, sont reportées en septembre.

Start-ups: quel a été l’impact de la COVID-19?

10:57 | Jean-François Venne

DÉFI START-UP. Des start-ups ont vu leur modèle d’affaires devenir obsolète en quelques jours à cause de la pandémie.