Voie maritime du Saint-Laurent: hausse du transport malgré le déclin des céréales

Publié le 19/01/2022 à 08:32

Voie maritime du Saint-Laurent: hausse du transport malgré le déclin des céréales

Publié le 19/01/2022 à 08:32

Par La Presse Canadienne

À l’exception des céréales, le tonnage total a augmenté de 13% lors de la saison de navigation qui s’est étendue du 12 mars au 10 janvier dernier. (Photo: La Presse Canadienne)

La Corporation de gestion de la Voie Maritime du Saint-Laurent rapporte que le transport a progressé l’année dernière grâce à la demande de produits manufacturés et de matériaux de construction, en dépit de la baisse de 20% du transport de céréales. 

La corporation sans but lucratif précise que le transport de 10,6 millions de tonnes de céréales en 2021 a fait suite aux récoltes inférieures de l’ouest du Canada et du centre des États-Unis en raison des sécheresses survenues dans ces régions.   

Les transports d’acier et d’aluminium ont rebondi après une année 2020 difficile. Les livraisons d’hydrocarbures et de produits chimiques ont progressé d’environ 5% après avoir reculé lors de la première année de la pandémie de COVID-19, tout comme celles de potasse et de béton.  

À l’exception des céréales, le tonnage total a augmenté de 13% lors de la saison de navigation qui s’est étendue du 12 mars au 10 janvier dernier.  

Le chef de la direction de la Chambre de commerce maritime, Bruce Burrows, signale que la voie maritime a pu être à l’abri des difficultés mondiales éprouvées par le monde du transport à cause des ruptures de chaînes d’approvisionnement. Celles-ci ont davantage pénalisé le transport par conteneurs qui ne constitue qu’une faible proportion du transport maritime sur le Saint-Laurent à l’ouest de Montréal.  

La Corporation de gestion de la Voie Maritime du Saint-Laurent affirme que le réseau Grands Lacs-Voie maritime du Saint-Laurent représente 30% de l’activité économique et de l’emploi du Canada et des États-Unis. La voie maritime s’étend sur plus de 300 kilomètres entre Montréal et le Lac Érié et comprend 15 écluses, 13 au Canada et deux aux États-Unis.

 

Comment rendre infaillible son approvisionnement? Manque de main-d’œuvre, enjeu climatique, blocage d’un canal, port à l’arrêt, ces enjeux sont si grands qu’il semble impossible qu’une PME puisse parvenir à sécuriser son approvisionnement dans une chaîne mondialisée.

À la une

Bourse: Wall Street clôture en hausse et veut croire à un semblant d'élan

Mis à jour à 16:54 | lesaffaires.com, AFP et Presse canadienne

REVUE DES MARCHÉS. La Bourse de Toronto était fermée pour la fête de la Reine.

Voilà le Web3, la nouvelle dimension prometteuse pour l’entrepreneuriat

Mis à jour à 14:55 | François Remy

LES CLÉS DE LA CRYPTO. L’avènement de ce nouveau web, est rendu possible grâce à l’émergence du bitcoin

Virage numérique: le bon moment pour les minières

BLOGUE INVITÉ. Comme les minières ont eu «d'excellents résultats» en 2020 et 2021, le moment est idéal pour investir.