Les jeunes entrepreneurs s'invitent au G20

Publié le 05/10/2011 à 10:37

Les jeunes entrepreneurs s'invitent au G20

Publié le 05/10/2011 à 10:37

Par AFP

Plus de quatre cents jeunes entrepreneurs de tous les pays du G20 se réuniront à la veille du sommet de Cannes, début novembre, pour tenter de convaincre chefs d'Etat mais aussi banques et grandes entreprises qu'ils détiennent une des principales clés de la sortie de la crise mondiale.

"Dans ce contexte morose, les économies recèlent un potentiel majeur de création de richesse: une génération d'entrepreneurs dynamiques, créatifs et prêts à prendre des risques", ont déclaré mercredi les organisateurs du sommet G20 YES (Young Entrepreneurs Summit, sommet des jeunes entrepreneurs).

Le sommet rassemblera à Nice, du 31 octobre au 2 novembre, 411 entrepreneurs, une vingtaine par pays, alors que se réuniront les deux jours suivants à Cannes chefs d'Etat et de gouvernement du G20. Les grandes entreprises tiendront quant à elles leur propre sommet, les 2 et 3 novembre, à Cannes également.

Il s'agira de la troisième réunion du tout récent G20 YES. Les deux précédentes avaient été organisées au Canada, en juin 2010, et en Corée-du-Sud, en novembre de la même année. Des créateurs de jeunes entreprises de pays aussi divers que l'Inde, Israël, la Turquie, entre autres, interviendront dans les débats, de même que devraient venir apporter leur témoignage des patrons de grandes entreprises, parmi lesquels Carlos Ghosn, PDG du groupe automobile Renault-Nissan.

Le financement des entrepreneurs menacé par la crise, la création d'"écosystèmes" ou pôles d'activité favorables à l'innovation, fédérant start-ups, grands groupes, universités et Etat ainsi que les moyens d'encourager et d'inculquer l'esprit d'entreprise chez les jeunes seront trois thèmes au centre des discussions.

"Dans l'ensemble des pays de l'OCDE, 54% du produit intérieur brut est produit par les entrepreneurs et les PME et 63% de l'emploi est généré par les entrepreneurs et par les PME", a déclaré mercredi au cours d'un point de presse le président du G20 YES, Grégoire Sentilhes, en faisant référence à une étude diffusée par le cabinet de conseil McKinsey.

"Les points de croissance dont l'économie a besoin viendront des entrepreneurs, pas de l'Etat", a-t-il ajouté.

À la une

Garder la tête haute en entrant dans la «maison des exclus»

BLOGUE INVITÉ. Retour sur une soirée d'élimination qui a finalement été le début d'une grande aventure.

À surveiller: Marché Goodfood, DuPont et Cenovus Energy

Il y a 49 minutes | Jean Gagnon

Que faire avec les titres de Marché Goodfood, DuPont et Cenovus Energy? Voici quelques recommandations d'analystes.

10 choses à savoir mercredi

Une IA pour commenter les matchs du CH? L'Alberta «viole les droits des enfants». Comment devenir président des USA!