Les entreprises doivent adopter le «réflexe aînés»


Édition du 16 Septembre 2017

L'arrivée des baby-boomers sur le marché des aînés bouleverse les habitudes. Plus à l'aise avec la technologie, plus mobile et disposant d'un plus grand pouvoir d'achat, ce nouveau public devient une cible de choix pour les entreprises. Mais sont-elles prêtes à ...

Pour poursuivre votre lecture, vous devez être abonné(e)

Vous n’êtes pas abonné(e) Les Affaires

S'abonner maintenant


Sur le même sujet

Étude Réputation 2021: les «bonnes vieilles marques» ont la cote

24/03/2021 | Benoîte Labrosse

La plus récente édition de l’étude Réputation révèle que l'entreprise la plus admirée des Québécois est Canadian Tire.

Les «buzzwords» polluent-ils votre marketing?

11/03/2021 | Stéphanie Kennan

BLOGUE INVITÉ. Entre vocabulaire à la mode et langue de bois, il n’y a souvent qu’un pas...

À la une

Régis Labeaume tire sa révérence

Régis Labeaume ne sollicitera pas un cinquième mandat à la mairie de Québec cet automne.

Construction: une entente possible d'ici le 21 mai?

Des entrepreneurs en construction croient toujours possible de s’entendre avec l’Alliance syndicale d’ici le 21 mai.

Montréal n'est pas en situation de crise du logement, selon Andrée Laforest

La ministre responsable de l’Habitation, Andrée Laforest, estime que Montréal ne vit pas de crise du logement.