Le patron de Freshii s'engage à mettre fin au déclin des ventes de ses restos

Publié le 22/02/2019 à 16:47

Le patron de Freshii s'engage à mettre fin au déclin des ventes de ses restos

Publié le 22/02/2019 à 16:47

Par La Presse Canadienne
Des bols de salade Freshii

(Photo: courtoisie)

Le patron de la chaîne de restaurants Freshii a dit s’atteler avec « humilité » à l’exercice consistant à revoir tout ce qu’il aurait pu mieux faire au cours des deux dernières années, alors que l’entreprise a affiché une perte trimestrielle et un recul des ventes dans ses établissements ouverts depuis au moins un an.


« Nous avons essayé de faire trop de choses en même temps et, en essayant de tout faire, nous n’avons rien pu faire aussi bien que nous l’aurions voulu », a expliqué vendredi Matthew Corrin lors d’une conférence téléphonique avec des analystes.


Freshii, qui a dévoilé ses plus récents résultats trimestriels jeudi après la fermeture des marchés, a été confrontée à de nombreuses difficultés dans plusieurs secteurs, a-t-il souligné.


M. Corrin a présenté de grands projets de croissance il y a quelques années, prévoyant que la chaîne ouvrirait entre 810 et 840 restaurants d’ici la fin de son exercice 2019. En septembre 2017, Freshii a réduit cet objectif pour le ramener entre 730 et 760 établissements. Il a ensuite abandonné les perspectives à long terme de la société jusqu’en 2019, y compris la cible révisée du nombre de restaurants, en novembre 2018.


Au cours du trimestre clos le 30 décembre 2018, les ventes des restaurants ouverts depuis au moins un an ont diminué de 6,1 %, comparativement à une croissance de 6,4 % au même trimestre un an plus tôt.


La société a observé une faiblesse soutenue sur certains marchés américains ainsi qu’un ralentissement au Canada au cours de son dernier trimestre, a souligné M. Corrin.


Pour l’exercice entier, les ventes comparables ont chuté de 1,2 %, contre une croissance de 5,5 % en 2017, ce que M.Corrin a qualifié d’« inacceptable », en particulier pour le second semestre.


M. Corrin a passé les 100 derniers jours à évaluer ces situations et à se rendre dans six des plus grands marchés de franchise de la société, pour rencontrer plus de 100 franchisés et une partie de leur personnel afin de connaître leur point de vue sur la manière dont il pourrait mieux diriger la société.


« Nous devons faire moins de choses, mais les faire mieux », a affirmé M. Corrin.


La société se concentrera sur la rentabilité des franchisés au cours des prochains trimestres, a-t-il assuré. Mais le fait de prioriser les profits des franchisés se fera au détriment de la croissance du nombre de restaurants a entraîné une réduction d’environ 20 % du personnel de son siège social l’an dernier, a précisé le chef de la direction.


La société s’efforce de simplifier son menu et de supprimer les articles les moins performants, a-t-il ajouté, dans le but d’améliorer l’expérience des clients et de rendre les restaurants plus rentables.


Freshii a annoncé jeudi qu’elle allait bientôt vendre ses plats préparés dans 100 magasins de Walmart Canada d’ici la fin avril, ainsi qu’en ligne. Elle a déjà des partenariats similaires avec Air Canada et Shell, et M. Corrin s’attend à pouvoir annoncer des ententes semblables au cours des prochains trimestres.


La société a perdu 483 000 $ US au quatrième trimestre, comparativement à une perte de 620 000 $ US pour le même trimestre de l’année précédente.


Le bénéfice net ajusté s’est établi à 232 000 $ US, en hausse par rapport à celui de 155 000 $ US du même trimestre un an plus tôt. Les analystes s’attendaient à un bénéfice de 134 000 $ US.


Le chiffre d’affaires total, qui comprend les établissements des franchisés et ceux de la société, a totalisé 5,65 millions $ US pour le trimestre, en hausse par rapport à celui de 4,85 millions $ US du quatrième trimestre de l’année précédente.


Les actions Freshii ont chuté vendredi de 56 cents, soit 16,9 %, pour clôturer à 2,75 $ à la Bourse de Toronto.


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Impartition TI

Mercredi 09 octobre

Sur le même sujet

À surveiller : Canadian Western Bank, Cominar et Freshii

08/03/2019 | Stéphane Rolland

Que faire avec les titres de Canadian Western Bank, Cominar et Freshii?

Roots s'enfonce de 21% à ses débuts, avant de se ressaisir

L'iconique détaillant de vêtements canadien est accueilli froidement par les investisseurs.

À la une

Pourquoi le changement climatique menace les investisseurs

18/05/2019 | François Normand

ANALYSE - La Banque du Canada met en garde les investisseurs contre les actifs échoués ou Stranded Assets.

La résilience de la Bourse surprend encore

BLOGUE. La confiance des consommateurs et le rebond des mises en chantier font espérer que l'économie tient bon.

Pourquoi Donald Trump s'attaque à la Chine

17/05/2019 | François Normand

BALADO - La Chine veut devenir numéro un en termes de qualité dans 10 secteurs clés à la base de l'économie américaine.