La photo marquante: la CAQ au pouvoir

Offert par Les Affaires


Édition du 13 Octobre 2018

La photo marquante: la CAQ au pouvoir

Offert par Les Affaires


Édition du 13 Octobre 2018

Par Marie-Pier Frappier

[Photo : Getty Images]

À peine élu, le premier ministre désigné du Québec, François Legault, a été amené à se plonger dans l'accord commercial conclu ces derniers jours entre les États-Unis, le Mexique et le Canada (AÉUMC) en rencontrant l'Union des producteurs agricoles (UPA) et les Producteurs de lait du Québec. Plus tôt le même jour, le premier ministre Justin Trudeau avait pour sa part assuré aux producteurs laitiers qu'ils seraient indemnisés pour les pertes financières prévues.

Les producteurs craignent de subir le contrecoup de l'AÉUMC, qui ouvre une partie du marché québécois aux Américains, et demandent l'aide des gouvernements pour atténuer le choc. Le président de l'UPA, Marcel Groleau, a dit qu'il était important, dès maintenant, même si M. Legault n'est pas encore assermenté, de s'assurer qu'il comprenne bien l'importance des enjeux et qu'il exprime un appui sans équivoque aux producteurs. Ce fut le cas, selon les propos des producteurs rapportés par La Presse canadienne. M. Legault serait même prêt à envisager des recours judiciaires pour que les producteurs obtiennent satisfaction.

Sur le même sujet

COVID-19: Québec aidera les entreprises et les travailleurs autonomes

Mis à jour le 16/03/2020 | La Presse Canadienne

Les travailleurs n’ont pas accès à l’assurance-emploi pourront recevoir jusqu’à 573 $ par semaine d'isolement.

Enfants handicapés: la CAQ dépense mal ses surplus

La CAQ a assoupli certains critères pour aider près de 4000 familles de plus sur les 34000 enfants handicapés du Québec.

À la une

L'indemnité de départ de l'ex-patron de Bombardier mal reçue par une firme

Glass Lewis « remet en question » les « indemnités substantielles » octroyées à Alain Bellemare.

Repousser les limites

BLOGUE INVITÉ. La pandémie a été un laboratoire d’expérimentation exceptionnel pour plusieurs entreprises.

Projet de loi 61: accélérer des projets d'infrastructures

Des projets pourraient bénéficier de « mesures d’accélération », telles que des « procédures d’expropriation allégées».