La Baie poursuit un détaillant québécois pour son utilisation de la marque Zellers

Publié le 18/10/2021 à 14:36

La Baie poursuit un détaillant québécois pour son utilisation de la marque Zellers

Publié le 18/10/2021 à 14:36

Par La Presse Canadienne

HBC a fermé le dernier de ses magasins physiques Zellers en 2020. (Photo: La Presse Canadienne)

Toronto — La Compagnie de la Baie d’Hudson (HBS) a lancé une poursuite contre une famille de détaillants québécois au sujet de l’utilisation de sa marque Zellers. 

Dans une déclaration déposée devant la Cour fédérale, la société accuse la famille Moniz de contrefaçon de marque, de dépréciation d’écart d’acquisition et de «tromperie commerciale» — soit de marketing trompeur ou de fausse représentation de marchandises. 

La famille Moniz est à l’origine de diverses demandes récentes de marques de commerce et de registres d’entreprises, notamment Zellers Inc. — constituée en juin 2020 —, Zellers Convenience Store Inc. et Zellers Restaurant inc. 

Les défendeurs n’ont pas pu être joints dans l’immédiat pour commenter et une réponse à la déclaration n’a pas encore été présentée au tribunal. 

HBC prétend que l’utilisation de la marque Zellers et des marques de commerce menace de semer la confusion entre ses produits et services et ceux offerts par La Baie.

Le détaillant allègue que l’intention de s’emparer de la marque Zellers était soit de «confondre les Canadiens ou de recouvrir un paiement de HBC». 

HBC a précisé dans des documents judiciaires que bien qu’elle ait fermé le dernier de ses magasins physiques Zellers en 2020, HBC entretenait toujours des plans pour la marque et n’avait pas abandonné les marques de commerce et les logos Zellers. 

L’entreprise a lancé cet été une boutique éphémère Zellers dans un magasin de la Baie d’Hudson à Burlington, en Ontario. 

La porte-parole de HBC, Tiffany Bourré, a souligné que la boutique éphémère était destinée à «enchanter nos clients avec une expérience amusante et nostalgique avec l’une des marques les plus appréciées de HBC». 

L’entreprise prévoit ouvrir une deuxième boutique éphémère Zellers dans son grand magasin d’Anjou, au Québec, a-t-elle ajouté. 

Mme Bourré a ajouté que la société avait déposé une demande pour protéger sa marque Zellers et éviter toute confusion chez les consommateurs.

«Les allégations contenues dans la réclamation concernent des magasins Zellers tiers non autorisés, entre autres utilisations non autorisées de la marque Zellers», a-t-elle affirmé dans un courriel. «HBC a l’intention de poursuivre vigoureusement cette demande.» 

 

Sur le même sujet

Le droit de comprendre

BLOGUE INVITÉ. «Il y a une aberration de penser que la complexité du droit est un mal nécessaire.»

À surveiller: Couche-Tard, BRP et Dye & Durham

Que faire avec les titres de Couche-Tard, BRP, et Dye & Durham? Voici quelques recommandations d'analystes.

À la une

Omicron plonge les Fêtes et les Canadiens dans l'incertitude

Mis à jour il y a 19 minutes | La Presse Canadienne

Les plans de nombreux Canadiens en vue du temps des Fêtes sont plongés dans l’incertitude.

5. Calendrier de l'avent des affaires: le métavers

CALENDRIER DE L'AVENT DES AFFAIRES. Univers parallèle dans lequel rêvent de se réfugier les habitants des pays riches...

Nationaliser l’hydrogène vert serait une mauvaise idée

04/12/2021 | François Normand

ANALYSE. L'industrie n'a pas de problème, et on se priverait de capitaux privés, en plus d'assumer tous les risques.