Freeland défend l'indépendance des pays dans le processus de ratification

Publié le 11/06/2019 à 10:03

Freeland défend l'indépendance des pays dans le processus de ratification

Publié le 11/06/2019 à 10:03

Par Siham Lebiad

La ministre des Affaires étrangères du Canada, Chrystia Freeland (Photo: Archives Getty Images)

Dans le cadre de la 25e Conférence de Montréal du Forum économique international des Amériques, lundi, la ministre des Affaires étrangères du Canada, Chrystia Freeland, est revenue sur le processus de ratification du nouvel ALENA (ACEUM), en insistant sur le fait que le processus en est maintenant à une phase « domestique », c’est-à-dire que chaque pays gère tout seul.

Rappelant sa visite imminente à Washington cette semaine, celle qui a mené les négociations depuis le début a affirmé garder un contact très étroit avec ses homologues américains et mexicains, afin de s’assurer du bon déroulement des choses.

La ministre s’est abstenue de formuler son opinion sur l’état de la ratification dans les pays partenaires. «Je ne me prononce pas quant au processus [de ratification] aux États-Unis et au Mexique, a rappelé Mme Freeland. Je crois que les Canadiens n’aimeraient pas que nos partenaires nord-américains se prononcent sur le nôtre. » 

Elle a refusé de donner une date de ratification, même approximative, en insistant sur le fait que des rencontres étaient prévues avec les pays partenaires pour « mieux comprendre comment gérer le processus au Canada ». 

Diplomatie

Mme Freeland a tenu à remercier les Canadiens pour la manière dont le « pays s’est conduit» pendant les négociations dans le cadre de l’accord Accord Canada–États-Unis–Mexique (ACEUM). Elle a salué l'union et le « calme » des protagonistes lors des tensions survenues entre les pays.

« Pour nous, les seuls obstacles pour aller de l’avant avec la ratification de l’accord étaient les droits de douane sur l’acier et l’aluminium », a dit la ministre. Elle a affirmé que si ces droits n’avaient pas été supprimés, il aurait été, « pour le dire de façon diplomatique, très difficile [d’arriver à un accord] ». 

Deux Canadiens en Chine

L’ancien ministre libéral, Brian Tobin, qui interrogeait Mme Freeland, lui a demandé ce qu’elle pensait de l’affaire de Michael Spavor et Michael Kovrig, détenus en Chine. Mme Freeland assure que les deux Canadiens se comportent de façon remarquable, et que tous les efforts sont engagés pour régler la situation.


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet Énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Marketing personnalisé

Mercredi 05 février


image

Forum Contrats publics

Mardi 11 février


image

DevOps - Québec

Mercredi 26 février


image

Usine 4.0 - Québec

Mercredi 18 mars

Sur le même sujet

Le prochain ALÉNA sur la bonne voie selon Nancy Pelosi

02/10/2019 | AFP

Mi-septembre, Nancy Pelosi avait indiqué que les négociations se poursuivaient, mais que le texte devait être amélioré.

ACEUM: des agriculteurs américains fulminent, une fois de plus

La National Farmers Union affirme que la protection des brevets pour les produits pharmaceutiques doit être réduite.

À la une

Medfar veut séduire les médecins de la planète

Édition du 19 Octobre 2019 | Claudine Hébert

PME DE LA SEMAINE. Elle développe la 1ère plateforme de dossier médical électronique infonuagique certifiée du Québec.

Cybersécurité financière: Flare Systems obtient un financement d'amorçage de 1M$

17/10/2019 | Pascal Forget

L'entreprise de cybersécurité financière Flare Systems vient de finaliser une ronde de financement d'amorçage de 1M$.

Cessez de toujours faire plus, faites mieux!

BLOGUE INVITÉ. Un changement d'attitude qui, mine de rien, présente des bienfaits vertigineux...