Des outils maison pour gagner du temps

Publié le 17/09/2012 à 16:12

Des outils maison pour gagner du temps

Publié le 17/09/2012 à 16:12

Pierre Boucher, vice-président systèmes et opérations de Peerless. Photo : Olivier Jean

La productivité a un problème d'image. Son nom est devenu presque synonyme de coups de fouet. Pourtant, il n'en est rien.

« La productivité, ce n'est pas travailler plus fort », corrige d'emblée Robert Gagné, directeur du Centre sur la productivité et la prospérité de HEC Montréal.

« C'est carrément autre chose. C'est travailler mieux. Ce n'est pas la quantité de travail que l'on fournit, c'est la qualité. »

L'économiste Don Drummond, de l'École des politiques publiques de l'Université Queen's, renchérit : « Être productif, ça pourrait être de travailler moins. Avec le gain de temps, on a le choix de faire différentes choses, dont augmenter ses loisirs. Mais si on n'est pas productif, on n'a pas ce surplus de temps et on n'a pas le choix. »

La mauvaise image associée à la productivité fait en sorte que même les gouvernements ont tendance à éviter le sujet, selon M. Drummond. « Vous ne verrez pratiquement jamais le mot dans les communications gouvernementales. On préfère parler "d'innovation", que les gens semblent mieux accepter. »

Pour la suite, cliquez ici

À la une

Les entreprises doivent se préparer à l’indépendance de l’Écosse

14/05/2021 |

ANALYSE. La victoire des indépendantistes le 6 mai et le Brexit favorisent une victoire du «oui» lors d'un référendum.

Charl-Pol: loin des grosses mains de Jos Tremblay

14/05/2021 | Emmanuel Martinez

L’entreprise Charl-Pol, de Saguenay, a cent ans.

CPQ: la pandémie n'a pas gommé la pénurie de main-d'oeuvre

Mis à jour le 12/04/2021 | Catherine Charron

L'immigration est la solution que souhaitent privilégier les entreprises sondées.