Charles Décarie à la tête du Groupe Juste pour rire

Publié le 04/03/2019 à 10:24

Charles Décarie à la tête du Groupe Juste pour rire

Publié le 04/03/2019 à 10:24

Par La Presse Canadienne
La mascotte de Juste pour rire, un petit bonhomme vert qui sourit.

Le Groupe Juste pour rire a un nouveau président-directeur général, a annoncé lundi le regroupement de propriétaires de l’entreprise.

Charles Décarie, qui a notamment œuvré au Cirque du Soleil et dans l’entreprise d’attractions immersives et interactives Triotech, entrera en fonction le 25 mars prochain, ont précisé par communiqué le Groupe CH, Bell Média et ICM Partners.

Le président du conseil du Groupe Juste pour rire, Geoff Molson, vante la « vaste expérience » du nouveau patron dans le milieu du spectacle, ajoutant que M. Décarie sera appelé à assurer la croissance de Juste pour rire ainsi que son rayonnement, tant à l’échelle locale qu’à l’international.

M. Décarie se joindra à l’équipe dirigeante de Juste pour rire, où il sera appuyé du vice-président aux contenus francophones Patrick Rozon et du président de Just For Laughs Bruce Hills.

Charles Décarie travaille dans l’industrie du spectacle depuis plus de 20 ans. Jusqu’à tout récemment, il était chef de l’exploitation chez Triotech, qui opère tant en Amérique qu’en Asie et en Europe.

De 1999 à 2016, il a travaillé pour le Cirque du Soleil, où il a occupé différents postes à la haute direction, dont le dernier à titre de chef de l’exploitation.

« Je mettrai toute mon expertise et ma passion au service du développement de ce fleuron de la culture québécoise et canadienne », a déclaré M. Décarie par communiqué.

Bell Média et le Groupe CH avaient annoncé l’an dernier leur association avec le groupe d’actionnaires ICM Partners et l’humoriste Howie Mandel dans l’acquisition du Groupe Juste pour rire.

ICM Partners et Howie Mandel étaient à la tête du groupe d’investisseurs qui avaient mis la main sur le festival quelques mois auparavant. Juste pour rire avait été mis en vente dans la foulée des accusations de harcèlement et d’agressions sexuelles qui avaient été lancées contre son cofondateur, Gilbert Rozon, qui en était aussi l’actionnaire majoritaire.


image

DevOps

Mercredi 11 septembre


image

Gestion du changement

Mardi 17 septembre


image

Gestion de l’innovation

Mercredi 18 septembre


image

Usine 4.0

Mardi 24 septembre


image

Marché du cannabis

Mercredi 23 octobre


image

Service à la clientèle

Mercredi 23 octobre


image

Communication interne

Mardi 26 novembre


image

Gestion de la formation

Mardi 03 décembre


image

Marché de l'habitation

Mercredi 04 décembre


image

Sommet énergie

Mardi 21 janvier


image

Santé psychologique

Mercredi 22 janvier


image

Contrats publics

Mardi 28 janvier

À la une

Climat : attention aux certitudes et aux peurs irrationnelles

24/08/2019 | François Normand

ANALYSE - Les certitudes des climatosceptiques et la panique de la «collapsologie» minent la lutte pour le climat.

10 choses à savoir cette fin de semaine

24/08/2019 | Alain McKenna

Voici 10 nouvelles parues cette semaine à (re)découvrir.

À surveiller: les titres qui ont retenu votre attention

24/08/2019 | lesaffaires.com

Que faire avec les titres de Stella-Jones, BRP et Bombardier? (Re)voici quelques recommandations d'analystes.