4,5 millions de dollars amassés pour la Fondation du Conservatoire de musique et d'art dramatique du Québec

Offert par Les Affaires


Édition du 09 Novembre 2019

4,5 millions de dollars amassés pour la Fondation du Conservatoire de musique et d'art dramatique du Québec

Offert par Les Affaires


Édition du 09 Novembre 2019

Par

(Photo: Jimmy Francoeur)

La première campagne majeure de financement de la Fondation du Conservatoire de musique et d'art dramatique du Québec a connu de bons résultats. Son objectif, fixé en 2017 à 4 M$ sur cinq ans, a été dépassé, alors que les donateurs et partenaires ont permis d'amasser 4,5 M$. Chaque don permet de soutenir davantage les élèves par l'octroi de bourses, en plus d'offrir un soutien accru à des projets pédagogiques du Conservatoire et de développer les actions des établissements auprès du grand public. La Fondation a pu compter sur l'appui financier du Mouvement Desjardins, de la Fondation Sandra et Alain Bouchard, de la Caisse de dépôt et placement du Québec, de Québecor, d'Eldorado Gold Lamaque, de RBC Banque Royale, de Power Corporation du Canada, de la Fondation Azrieli, de Bell, de Cogeco et des villes de Trois-Rivières, Rimouski et Québec, entre autres.

Sur le même sujet

Retour aux méthodes classiques

Édition du 11 Novembre 2020 | Philippe Jean Poirier

Privés d’événements physiques, les organismes de bienfaisance n’ont d’autres choix que ...

Le sociofinancement en perte de vitesse

Édition du 11 Novembre 2020 | Philippe Jean Poirier

PHILANTHROPIE. Selon la septième édition de l’Étude sur les tendances en philanthropie de la firme d’experts-conseils...

À la une

Accès aux poteaux de Bell: Legault doit intervenir selon Québecor

Il y a 43 minutes | La Presse Canadienne

Bell doit faire connaître ses commentaires plus tard aujourd’hui.

Ottawa: déficit de 248 G$ pour les neuf premiers mois de 2020-21

Le résultat pour la période d’avril à décembre se comparait à un déficit de 11 milliards $ pour les mêmes mois en 2019.

PCU: faites rapidement votre déclaration de revenus dit un expert

«Je pense que ces sables mouvants n’ont pas encore fini de bouger », a indiqué M. McDonald