Tim Hortons ferme son siège social américain

Publié le 20/05/2015 à 15:04

Tim Hortons ferme son siège social américain

Publié le 20/05/2015 à 15:04

Par La Presse Canadienne

(Photo: Bloomberg)

La chaîne de cafés Tim Hortons a fermé les portes de son siège social américain plus tôt cette semaine, alors qu'elle se réorganise en vue de son expansion mondiale.

Un porte-parole de l'entreprise, Patrick McGrade, a confirmé mercredi dans un courriel que Tim Hortons avait pris la décision stratégique de fermer ses bureaux à Columbus, dans l'État de l'Ohio, sans préciser combien d'employés étaient touchés par cette décision. 

«Les États-Unis restent une des principales priorités en tant que marché de croissance pour Tim Hortons et nous avons pris la décision stratégique d'alimenter cette croissance depuis notre nouveau (centre de soutien mondial pour Tim Hortons) situé ici, à Oakville, en Ontario», a expliqué M. McGrade.

«Ce changement verra la création de postes ici, au Canada, dédiés à la gestion des activités aux États-Unis.»

M. McGrade a précisé que l'équipe d'Oakville serait appuyée par une équipe de représentants des États-Unis qui travaillent sur le terrain avec les franchisés locaux.

Tim Hortons, qui est dirigée par sa société mère Restaurant Brands International (TSX:QSR), a toujours connu des difficultés lorsqu'il a été question de prendre pied sur le marché américain. Certains progrès ont été observés au premier trimestre, les ventes des restaurants américains ouverts depuis au moins un an ayant progressé de 8,9% par rapport à l'an dernier, stimulées par un nouvel intérêt pour le menu du dîner.

Tim Hortons a effectué plusieurs changements depuis son rachat aux mains de 3G Capital, une firme d'investissement brésilienne qui a jumelé ses activités avec celles de la chaîne de restauration rapide Burger King et détient maintenant environ 70% de la nouvelle entité regroupée.

Après la conclusion de l'entente, 3G Capital a supprimé environ 350 emplois chez Tim Hortons, représentant environ 15% de son effectif de 2300 travailleurs à ses sièges sociaux et à ses bureaux régionaux. 

Depuis, l'entreprise a éliminé d'autres emplois, mais dans une moindre mesure, et ces décisions ont été attribuées au cours normal des activités.

À la une

Voici le jury de la 6e édition du Défi Start-up Les Affaires

06/05/2021 | lesaffaires.com

DÉFI START-UP. Serge Beauchemin, Anne Marcotte, Éric Labelle et Marine Thomas sont les membres du jury cette année.

Défi Start-up: les éléments d'un bon «elevator pitch»

06/05/2021 | Denis Lalonde

BALADO. Comment faire bonne impression auprès d'investisseurs potentiels en moins de 2 minutes? Anne Marcotte explique.

Inscrivez-vous au Défi Start-Up!

30/04/2021 | lesaffaires.com

Les Affaires est à la recherche de la start-up qui va révolutionner le futur. Ça pourrait être la vôtre!