Reitmans veut se placer à l’abri de ses créanciers

Publié le 19/05/2020 à 09:24

Reitmans veut se placer à l’abri de ses créanciers

Publié le 19/05/2020 à 09:24

Par La Presse Canadienne

(Photo: Paul Chiasson/ La Presse canadienne)

La chaîne de vêtements Reitmans a annoncé mardi son intention de se placer à l’abri de ses créanciers en vertu de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies dans l’espoir de se restructurer.

Cette demande doit être entendue par la Cour supérieure du Québec au cours de la journée, selon la société établie à Montréal.

Par voie de communiqué, le président et chef de la direction du détaillant, Stephen Reitman, a souligné qu’il s’agissait de la « décision la plus difficile » à prendre dans « l’histoire quasi centenaire » de l’organisation ».

À l’instar d’autres détaillants, Reitmans a été dans l’obligation de fermer ses magasins en raison de la pandémie de COVID-19 pour uniquement miser sur les ventes en ligne.

Reitmans a également souligné qu’elle était en discussions afin d’obtenir un financement provisoire afin de permettre à ses magasins de poursuivre leurs activités pendant le processus de restructuration supervisé par les tribunaux.

L’entreprise dit compter quelque 6800 employés et exploite 576 magasins, dont 259 Reitmans, 106 Penningtons, 80 RW & CO., 77 Addition Elle et 54 Thyme Maternité

 


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

À la une

Tristan & Iseut veut se protèger de ses créanciers

MNP a expliqué que l’avis était souvent la première étape d’un processus de restructuration.

À surveiller: SNC-Lavalin, Telus et Air Canada

Mis à jour à 10:51 | Denis Lalonde

Que faire avec les titres de SNC-Lavalin, Telus et Air Canada? Voici quelques recommandations d'analystes.

Bourse: Wall Street a les yeux rivés vers le Congrès

Mis à jour il y a 50 minutes | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Wall Street avait entamé le mois d’août dans le vert lundi.