OMC : non à une proposition sur l'agriculture

Publié le 08/12/2008 à 00:00

OMC : non à une proposition sur l'agriculture

Publié le 08/12/2008 à 00:00

Le projet révisé de “modalités”, une sorte de schéma pour l'accord final qu’a présenté l’OMC samedi matin, a rencontré la vive opposition tant de la part du gouvernement canadien et que des producteurs de lait, de volaille et d'œufs du Canada.

Le Canada s’est dit «très préoccupé» par certains éléments qui auraient des répercussions négatives sur les secteurs soumis à la gestion de l'offre au Canada.

«Même s'il a été reconnu que le Canada a insisté pour faire désigner 6% des lignes tarifaires comme sensibles, l'approche à ce sujet ainsi que d'autres éléments du document demeurent inacceptables. Il reste donc encore du travail à faire», affirme Agriculture Canada qui dit continuer à s’opposer à ces dispositions.


À Ottawa, les producteurs de lait, de volaille et d'oeufs du Canada demandent au gouvernement de rester ferme dans son rejet des propositions. Ils se disent «encouragés» par la position du gouvernement.

Pour Jacques Laforge, président des Producteurs laitiers du Canada, les dispositions pour les "produits sensibles" demeurent porteuses de désastre pour les secteurs canadiens du lait, de la volaille et des oeufs. Il estime qu’elles pourraient entraîner des pertes d'environ un milliard de dollars seulement pour les producteurs de lait."

David Fuller, président des Producteurs de poulet du Canada, déclare être «préoccupé» de ces modalités qui seraient une menace pour la stabilité des secteurs soumis à la gestion de l’offre et pour les 215 000 emplois de ces secteurs.


À la une

Bourse: Wall Street mise sur la reprise Ă©conomique

Mis à jour le 02/06/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. La levée graduelle des mesures de restriction l’emporta sur les inquiétudes liées aux tensions.

Titres en action: Molson Coors, Zynga, Facebook

Mis à jour le 02/06/2020 | La Presse Canadienne

Voici une sélection d'annonces qui ont fait (ou vont faire) bouger les cours de ces entreprises.

Les vendeurs d'armes Ă  feu flambent Ă  Wall Street

02/06/2020 | AFP

Le nombre de dossiers déposés pour une vérification des antécédents avant l’achat d’une arme à feu a déjà augmenté.