Newtown : un tournant pour l'industrie des armes ?

Publié le 17/12/2012 à 12:15

Newtown : un tournant pour l'industrie des armes ?

Publié le 17/12/2012 à 12:15

Le président américain a affirmé hier que dans les prochaines semaines, il allait utiliser « tout le pouvoir que détient ce bureau pour engager mes concitoyens - depuis l'application de la loi aux professionnels de la santé mentale, aux parents et aux éducateurs - dans un effort visant à prévenir d'autres tragédies de ce genre. Car quel choix avons-nous? Nous ne pouvons accepter de tels événements comme une routine. »

Un chœur de sénateurs démocrates, y compris Dianne Feinstein, Richard Blumenthal et Richard Durbin ont ajouté leurs voix à celle du maire de New York Michael Bloomberg en appel dimanche pour une action rapide sur le contrôle des armes à feu, tandis que les Républicains et la National Rifle Association (NRA) sont restés silencieux dans le sillage de la tragédie, rapporte The Globe and Mail.

Se dresser contre la NRA n'est pas chose facile

Cette association défend une interprétation non restrictive du deuxième amendement de la Constitution des États-Unis et surtout promeut le libre commerce des armes à feu, l'entraînement à la survie, aux compétences de tirs, et aux sports de tirs. Elle comptait en 2009 environ 4 millions de membres.

D'autant qu'après une fusillade, les ventes d'armes explosent. « Quelques jours après la tuerie en Arizona l'année dernière, les armuriers constataient un doublement de leurs ventes de Glock 9 mm semi-automatique, l'arme utilisée dans la fusillade », révèlent Bill Moyers et Michael Winship.

Autre exemple, les ventes d'armes et de services militaires par les principales entreprises productrices d'armement-le Top 100 du SIPRI-ont continué d'augmenter en 2010, atteignant 411,1 milliards de dollars, selon de nouvelles données sur la production d'armes internationales, publiées le 27 février dernier, par le Stockholm International Peace Research Institute (SIPRI).

« Une fois de plus, les firmes d'armement et les sociétés prestataires de services militaires de l'Amérique du Nord et d'Europe de l'Ouest sont arrivées en tête de la liste (qui ne comprend pas les entreprises basées en Chine). Les ventes réalisées par les 44 sociétés américaines ont représenté plus de 60% de toutes les ventes d'armes du Top 100 des firmes d'armement en 2010 », précise le rapport.

Même si ce dernier englobe les ventes de services militaires, cela donne tout de même une idée du poids économique de l'industrie des armes américaine.

À la une

10 choses à savoir jeudi

Les femmes plus remises en question que les hommes, la COVID-19 perdurera après la pandémie et QAnon demeure populaire.

Vers le vert, au-delà du marketing

BLOGUE INVITÉ. Le développement durable, au-delà de l’image et des volontés du marketing, c’est un défi de taille.

CDPQ: une gestion de l'innovation à trois niveaux

SPÉCIAL INNOVATION. Gérer l’innovation au sein d’une organisation aussi vaste que la CDPQ n'est pas une mince tâche.