Le Château: même les marques de commerce sont à vendre

Publié le 16/03/2021 à 13:27

Le Château: même les marques de commerce sont à vendre

Publié le 16/03/2021 à 13:27

Par La Presse Canadienne

(Photo: Paul Chiasson pour La Presse canadienne)

Le processus de liquidation chez Le Château ne se limite plus seulement aux magasins : ses créanciers cherchent à trouver preneur pour les marques de commerce, la plateforme de commerce électronique et le reste des actifs du détaillant. 

Les services de la firme new-yorkaise Hilco Streambank ont été retenus pour cette tâche, dans le cadre d’un processus supervisé par la Cour supérieure du Québec et dont l’échéance a été fixée au 7 avril — dans environ trois semaines. 

La chaîne fondée en 1959 est notamment propriétaire de 80 marques de commerce enregistrée au Canada, aux États-Unis et en Europe, de 18 noms de domaines web, d’une plateforme transactionnelle en ligne et d’une base de données comptant près de 490 000 clients actifs, selon ce qui a été présenté mardi. 

Déficitaire depuis plusieurs années, Le Château avait décidé, en octobre dernier, de se protéger de ses créanciers afin de procéder à une liquidation de ses actifs pour ensuite cesser ses activités. La pandémie de COVID-19, qui a entraîné l’annulation de bals, de mariages et d’autres événements, a fait chuter la demande pour les tenues de soirée, qui représentent environ la moitié du chiffre d’affaires du détaillant, ce qui avait accentué ses difficultés. 

Selon un rapport déposé auprès des tribunaux en janvier dernier, les ventes de liquidations dans les 118 boutiques restantes au pays devraient finalement se terminer à la fin juin, soit deux mois plus tard que prévu, en raison des fermetures temporaires provoquées par les restrictions imposées par la crise sanitaire. 

Établi à Montréal, Le Château fabrique localement environ 30 % de ses collections. 

Plusieurs détaillants québécois comme Aldo, Reitmans, Groupe Dynamite et Frank and Oak ont opté pour une restructuration supervisée par les tribunaux — ce qui se traduit généralement par des fermetures de boutiques — depuis le début de la pandémie.

 

Sur le même sujet

Le Château touche un nouveau creux

Mis à jour le 16/06/2017 | Martin Jolicoeur

Malgré ses efforts de relance, la chaîne Le Château touche un nouveau creux historique à la Bourse de Toronto.

Le Château se lance dans le marché lucratif des mariés

Édition du 06 Mai 2017 | Martin Jolicoeur

Voici une des plus récentes tentatives du détaillant en difficultés pour renouer avec la croissance.

À la une

Une start-up montréalaise s’envole grâce aux Émirats arabes unis

La start-up montréalaise C3RiOS Systems voit le jour grâce aux Émirats arabes unis.

Comment avoir une écoute vraiment attentive?

MAUDITE JOB! «En tant que boss, je devrais être à l'écoute des autres. Mais je n'y arrive vraiment pas...»

Russie: la Banque centrale veut bannir les cryptomonnaies dans le pays

11:38 | AFP

L'institution a publié un rapport jeudi proposant l'interdiction du «minage», concourant à la création des cryptoactifs.