La COVID-19 cause des défis à l'agroalimentaire

Publié le 15/04/2020 à 15:28

La COVID-19 cause des défis à l'agroalimentaire

Publié le 15/04/2020 à 15:28

Par La Presse Canadienne

Une pénurie de main-d’œuvre dans les fermes et des employés d’usines malades nuisent à l'approvisionnement selon la ministre Bibeau. (Photo: Adrian Wyld/ La Presse canadienne)

Les Canadiens pourraient faire face à une hausse des prix et à une moins grande variété de denrées alimentaires sur les étagères des magasins cette année.

C’est ce qu’a déclaré la ministre fédérale de l’Agriculture, Marie-Claude Bibeau, mercredi matin.

Mme Bibeau a dit croire que le pays avait suffisamment de nourriture, tout en admettant que la COVID-19 engendre des défis à travers l’industrie agroalimentaire.

Une pénurie de main-d’œuvre dans les fermes et des employés d’usines de transformation malades nuisent actuellement à l’approvisionnement alimentaire.

Cette semaine, le gouvernement fédéral a annoncé de nouveaux investissements pour soutenir les fermiers, incluant de l’argent pour venir en aide aux employeurs qui embauchent des travailleurs étrangers temporaires et pour augmenter le nombre d’inspecteurs alimentaires.

Mme Bibeau a indiqué que d’autres moyens sont étudiés pour aider l’industrie. Entre autres, on cherche des manières pour inciter les étudiants et autres personnes à travailler sur les fermes, et des moyens pour accroître le soutien financier directement aux fermes.

Maintenant que le gouvernement a mis en place d’importants programmes de soutien financier pour la plupart des Canadiens, a aussi noté Mme Bibeau, il est maintenant possible d’aider de façon directe des secteurs spécifiques, comme l’agriculture.

 


image

Expérience citoyen

Mercredi 26 août


image

Gestion de l'innovation 2020

Mercredi 09 septembre


image

Expérience client

Mercredi 16 septembre


image

Gestion agile

Mercredi 07 octobre

Sur le même sujet

À la une

Bourse: Wall Street plus optimiste sur le front sanitaire

Mis à jour le 10/07/2020 | LesAffaires.com et AFP

REVUE DES MARCHÉS. Cette semaine, le Dow Jones est monté de 0,96 %, le Nasdaq de 4,02 % et le S&P 500 de 1,76%.

L'affaire Trudeau-WE Charity: on ne lésine pas avec l'éthique

10/07/2020 | Jean-Paul Gagné

Une apparence de conflits peut en effet être aussi dommageable pour sa réputation qu’un véritable conflit d’intérêts.

Se former à l'ère du «nouveau normal»

Édition du 17 Juin 2020 | Philippe Jean Poirier

FORMATION. Les entreprises ont tout intérêt à profiter de la timide reprise de leurs ...